Si Draghi m'était conté...

Publié le par Bernard Prats-Desclaux

Si Draghi m'était conté...

 

Bonjour à toutes et tous,

 

Dans l'attente de la décision de la BCE sur son QE, les marchés ont pu profiter d'une communication innovante de la BNS qui a déclenché un tsunami financier en pleine heure de pointe sur les carnets d'ordres. Quelques dégâts collatéraux sont d'ores et déjà constatés du côté de quelques courtiers de devises et de clients hélas trop confiants. J'essaierai de publier un article ce soir ou demain sur le sujet.

 

Du côté des indices, l'Europe a pleinement profité de la glissade de l'Euro et de la surévaluation du CHF avec d'évidents transferts. Graphiquement, l'indice CAC40 est en train de s'extraire de son triangle de consolidation, qui depuis septembre aura permis à tous les traders de largement proifter de fortes volatilités. La validation de la figure avec un monumental QE (plus près des 1000 que des 500 milliards) donnerait une cible, à quelques mois, autour des 4800 points. A suivre donc, même si nous ne sommes pas adeptes des analyses long terme dans un contexte où, justement, les banques centrales ont clairement la main sur tous les mouvements de marché.

 

Que faire d'ici à jeudi? 13:45 et 14:30? Jouer au golf pour ceux qui ont la chance de vivre dans le sud?

Les plus courageux se concentreront sur l'intraday pur et le scalping. Les stops serrés seront de rigueur en mode "buy the dips". On notera deux zones supports: 4320/32 et 4280/67. On peut penser que la volatilité intraday va se calmer durant les trois prochains jours et que la probabilité de revoir des journées successives à 100/120 points a diminué. C'est ce que nos algos nous indiquent et comme ils risquent leur place sur le coup, on a tendance à les croire.

En conséquence, en trader appliqué et rigoureux, on réajustera à nouveau nos cibles de sortie (targets). Et pour que ce soit clair pour tout le monde, je blaguais pour le golf, on sera tous sur le pont cette semaine, souris au poing. Ce serait dommage de ne pas profiter de marchés si généreux depuis quelques mois. Mais comme la générosité va de pair avec la volatilité, méfiance de tous les instants et n'oubliez pas vos stops. Certains ont malheureusement appris à leurs dépens, sur l'EurChf, qu'un stop ne garantissait pas une valeur de sortie, si la demande disparaissait.

 

Bon trading à tous & Be Zen

 

@bpdtrading

 

 

Commenter cet article