Le B.a.B.a. des contrats Futures - EP3

Publié le par Bernard Prats-Desclaux

Le B.a.B.a. des contrats Futures - EP3

L’effet de levier

L’effet de levier sur les Futures est un des attraits de ces produits structurés. Il en explique le succès, notamment (hélas) auprès des traders débutants avec pour conséquence une « mortalité » très élevée des traders trop pressés de faire fortune.

La plupart des traders débutants sont attirés par une ambition démesurée. Utiliser l’effet de levier est en effet un moyen de faire fortune rapidement. Mais c’est, sans aucun doute, le moyen le plus rapide et le plus sûr de se ruiner. Le comportement le plus néfaste qui explique le taux d’échec très élevé des débutants est l’utilisation d’un levier trop élevé. Une mauvaise gestion du risque et un capital insuffisant ne permet pas de supporter les périodes de pertes (drawdowns).

Prenons l’exemple du FCE, contrat Future de l’indice CAC40, contrat très populaire parmi les traders français.

La valeur du contrat FCE est sa valeur multipliée par 10 € (chaque point de FCE vaut 10 €). Un FCE  à 5 000 points vaut donc 5 000 x 10 €, soit 50 000 €.

Si vous achetez (inv. vendez) un contrat FCE pour ouvrir une position « longue » (ou « short ») suite à une anticipation haussière (baissière) du marché, le courtier va immobiliser une marge d'environ 2.500 €, qui correspond à un dépôt de garantie.

Aiinsi avec 2.500 €, vous allez investir ou spéculer pour 50 000 €, soit un effet de levier de 20. Une fluctuation de 5% de l'indice français suffit donc à nettoyer votre compte de trading et à vous aligner dans la colonne des anciens-traders-ayant-essayé-de-faire-fortune-sur-le-marché. Bien évidemment, vous êtes un trader prudent, donc vous n'aurez mis qu'un levier de 10. Il vous faudra donc deux fluctuations de 5% pour vous nettoyer et vous aligner dans la colonne des ... :-) 

Certains, sûrs d'eux, me répliqueront que le pire n'étant jamais sûr, le marché peut très bien évoluer dans leur sens et, dans ce cas, il doubleront leur capital. C'est vrai. Une horloge en panne continue à marquer la bonne heure deux fois par jour. Mais si vous souhaitez vous inscrire dans la durée, mieux vaut ne pas laisser de place à la chance dans votre activité de trading.

En vingt ans, j'ai vu passer beaucoup de champions du monde. Et quand je me retourne, je les cherche, mais je ne les vois plus. Et pas parce qu'ils ont fait fortune.

Vous comprenez mieux la puissance… et le risque de l’effet de levier.

Vous déciderez alors peut-être de consacrer 20 000 € par contrat FCE. Si vous capturez un mouvement de vingt points après avoir ouvert une position, vous aurez gagné ou perdu 1%. Si vous devenez un trader gagnant et que vous faites entre 5 et 10 points par jour, nets de frais, vous aurez une performance de 5 à 10% par mois. Soit, entre 50 et 100% par an (vous consacrerez bien deux mois de vacances par an à votre famille).

Voilà pour la bonne nouvelle.

La mauvaise, c’est que si vous perdez entre 5 et 10 points par jour, il ne vous restera plus grand chose pour partir en vacances à la fin de l’année.

Se préparer de manière professionnelle, en ne jouant pas, en ne confondant pas les marchés avec le bruit et la fureur d'un casino, est une exigence indispensable pour faire partie des gagnants en trading. Le trading de Futures est accessible à tous les traders et sécurisant par bien des aspects, contrairement aux produits non structurés et non centralisés. Il conviendra d’appliquer strictement un certain nombre de règles pour espérer survivre d'abord, et prospérer ensuite.

Bon trading à tous

Bernard @bpdtrading

 

 

Commenter cet article

plombier 26/03/2015 05:31

J'apprécie votre blog, n'hésitez pas a visiter le mien.
Cordialement

Marc 24/03/2015 18:17

Que du bon sens !
Pour les débutants et les petits montants on conseille généralement les CFD : la plupart commencent avec 1500 euros.
Cela dit l'effet de levier est à maîtriser également.
Cordialement.
Marc

Marc 22/03/2015 02:48

Excellent article !