LVMH: cas d'école

Publié le par @bpdtrading

LVMH: cas d'école

 

Bonjour à toutes et tous,

Rapidement, un cas d'école avec LVMH. Tout le monde connaît LVMH et son remarquable patron Bernard Arnault. Comme nombre de ses consoeurs actions du marché français, l'action LVMH dessine depuis plusieurs semaines une figure de retournement. Le canal descendant du CAC, le flag, était dessiné à la fois par des valeurs en hausse mais aussi par beaucoup de valeurs en range, double et triple tops.

LVMH a dessiné un double top d'école, notamment par la constituation de son second sommet (43 jours contre 63 au premier) et par la phase de descente rapide et gappée (absence de cotations entre deux journées). La cassure de la ligne de cou (la ligne support qui marquait le niveau soutenant les deux sommets) qui s'est produite sur un marubozu (long chandelier rouge ouvrant sur ses plus hauts et clôturant sur ses plus bas) valide complètement la configuration baissière.

Le niveau d'invalidation (stop loss) sera situé entre 157 et 160 (un risque de 10 euros par action au maximum donc) pour un objectif (target) situé sur 128 (un potentiel de gain entre 19 et 22), soit un honnête risk-reward (le ratio mesurant l'espérance de gain rapportée au risque encourue) d'environ 2.

LVMH: cas d'école

Personnellement, je n'aime pas shorter les actions. Il existe d'autres moyens (options.., couverture totale ou partielle), donc je m'abstiens de travailler dans ce sens. Le short sur indices est tout à fait différent, techniquement et intellectuellement. Et un peu d'éthique n'a jamais fait de mal à personne.

L'interêt de ce que l'on a sous les yeux, en plus du double top, est le magnifique harami (euphémisme) en croix (un doji qui fait suite à un marubozu, corps et mèches étant entièrement intégrés dans le corps précédentdessiné hier sous la ligne de cou, après une tentative en journée pour la réintégrer. La journée d'aujoud'hui sera donc très intéressante à suivre. Le timing d'entrée théorique serait là aussi une clôture sous le harami (pour les prudents), ou un passage sous le bas du harami en séance (clôture horaire de préférence validée).

Je signalerai enfin que la réalisation de cette figure, toutes choses égales par ailleurs, dépendra bien évidemment (à 98%, hum hum!) de la cassure par le CAC40 du support des 4600. Rien n'est joué donc. J'ajouterai presque que pour tout le monde, il vaudrait mieux que tout se passe bien et que le CAC tienne, à quelques points près, les 4600. Et à moins de vouloir s'immiscer dans le combat de coqs auquel nous assitons depuis plusieurs jours, il est totalement vain d'essayer de deviner quel sera le résultat des négociations, et quel sera la réaction des marchés, et des banques centrales, à ces négociations.  A deux jours d'un énième sommet crucial donc, je conseillerai surtout la prudence, le calme et la patience. Rien ne presse, Lundi, nous y verrons plus clair, hum, nous devrions y voir plus (à... 50%... euh... 30%?).

A suivre donc.

Bon trading à tous

Bernard

Publié dans Actions, Analyses

Commenter cet article

Robles 09/07/2015 20:24

Merci pour cette analyse et plan précis, c est superbe!

@bpdtrading 10/07/2015 07:09

Bonjour, attention ce n'est ni un plan, ni un souhait, juste un cas théorique... intéressant sur le plan technique, voire tactique ;-)
Bonne journée

Marc 09/07/2015 07:32

Clair, net, précis : merci pour le partage et bon trading Bernard !

@bpdtrading 09/07/2015 07:36

:-) Merci à toi et excellente journée!