CAC40: Rêveurs s'abstenir

Publié le par @bpdtrading

CAC40: Rêveurs s'abstenir

Bonjour à toutes et tous,

Après le 24 août et le spectaculaire rebond de la volatilité, il fallait s'attendre à une phase de neutralisation. Nous l'avions indiqué à plusieurs reprises. Depuis cette date, le CAC s'est inscrit dans un canal large 4480/4700 avec la zone pivot 4600 déjà présentée comme cruciale dès le 27 août. Le CAC tourne autour en lançant de beaux signaux de vente ou d'achat sur franchissement. Le BaBa du trading.

Dans cette analyse, un range 4500/4900 était envisagé avec une première zone de résistance sur 4720/32. Le marché a décidé de s'arrêter sous cette première zone de résistance et de dessiner la zone de congestion anticipée. Comme quoi, crier avec les loups sur les marchés ne sert jamais à rien sinon à se casser la voix et souvent à détruire son compte de trading par manque de maîtrise. Beaucoup ont paniqué après le 24, il valait mieux anticiper le mouvement dès la cassure des 4900 et passer acheteur à sous 4300. Tout le monde connaît pourtant "le son du canon", non?

Pour trader, il faut absolument apprendre à dissocier ce que l'on voit, ce que le marché nous dit (par nos analyses fondamentales, techniques ou comportementales), de ce que nos émotions nous susurrent. Les émotions sont dans le passé, dans le tick tracé. Ce qui intéresse notre porte-monnaie est dans le tick futur, celui de la rationnalité et de la maîtrise du risque. On est loin du jeu et de l'amusement. Parfois même, le trading est ennuyeux. Mais ce n'est pas fait pour être amusant. C'est un métier (ou une activité pour certains)

Bref, le CAC reste coincé dans sa zone de congestion. Sa tendance reste neutre sur les horizons de temps horaires avec de grands balayages rapides, qui nettoient les stops trop courts et l'on attend toujours une sortie, qui devrait en toute logique, s'effectuer par le bas, pour aller retester au moins les bas du mois d'âoût, et un peu plus, mais on détaillera tout cela au fur et à mesure. Mais là on anticipe trop.

Pour le moment, le support des 4480/4510 a joué son rôle, les acheteurs se sont présentés. L'importance des volumes (>9 milliards) est à relativiser en raison des "4 sorcières" et d'un lendemain de Fed qui promettait la fin des inceritutudes alors qu'il en a remis une couche. A force de vouloir rassurer les investisseurs, Wall Street s'est mis à paniquer. 

Vouloir anticiper la cassure serait se reconnaître une certaine supériorité par rapport au marché, les égos surdimensionnés font de mauvais traders, le marché est toujours là, parfois tapi dans un coin, souvent patient, pour venir nous rappeler qu'il est le seul maître du jeu. C'est donc généralement le début de la fin lorsque l'on se prend à croire que l'on va dominer le marché. Il va donc encore falloir se montrer patient pour les swings à plusieurs jours. Les opportunités sont nombreuses en intraday et un ou deux trades par jour suffisent amplement. Les tendances sont claires sur les horizons de temps intraday, il faut juste réussir à passer de bullish à bearish du jour au lendemain, caractéristique de ces zones de congestion daily, repaires des traders, où l'on retrouve des tendances fortes en intraday mais sans relais des investisseurs, toujours sur la touche.

Donc, techniquement, toujours en attente de signaux à long terme. Rien n'a changé dans nos prévisions depuis début août. Et les niveaux annoncés dans les analyses précédentes n'ont pas changé.

Le support des 4480 qui a servi de support vendredi est à surveiller, sa cassure horaire validerait l'étoile du soir (sur les trois derniers chandeliers quotidiens) et la sortie du flag de congestion.

La résistance des 4598/11 reste le pivot de ce marché et tant que l'on reste en dessous en intraday, on prendra pour sens primaire de trading les shorts.

Intraday de rigueur et sachez profiter de la volatilité.

RV le 13/10 pour le live, les inscrits recevront rapidement un mail (cette semaine normalement), un peu débordé par les demandes, merci d'écrire sur le mail livetrading@bpdtrading.com et pas sur le mail de contact du blog ou tout autre demande (SMS pour les plus chanceux... ;-), on a eu droit à tout. Merci mais n'oubliez pas de partager nos analyses sur les réseaux sociaux.

Bon trading à tous

Bernard @bpdtrading

 

CAC40: Rêveurs s'abstenir

Publié dans Analyses

Commenter cet article