CAC: Bull or never

Publié le par @bpdtrading

 

Bonjour,

La semaine a été agitée, sur les marchés et dans les salles de marché. Avec une baisse hebdomadaire de 6.5%, le CAC a donné des sueurs froides à beaucoup de gérants. Et le téléphone a beaucoup sonné cette semaine. Lorsque les marchés gravissent marche après marche, le travail se fait tout seul, lorsqu'ils commencent à inquiéter le besoin de conseil et de stratégie devient urgent. 

Comme annoncé, la clôture sous les 4490 a déclenché une accélération de la baisse. Rien de compliqué jusque-là. Par contre, la semaine a été marquée par un phénomène rare d'une baisse ordonnée, structurée, sans hausse notable de la volatilité. Ainsi les 4 premières séances de la semaine ont vu le TR s'inscrire dans une étroite fourchette entre 100 et 107. Il a fallu attendre vendredi, un double creux piégeux, puis un double top intraday pour que les acheteurs lâchent enfin le CAC et que la volalité intraday monte à 140, le VCAC profitant de l'occasion pour allez chatouiller les 30. Cette séance de vendredi pourrait s'apparenter à une séance de capitulation. Pourrait... car tout reste à valider. Et aujourd'hui, nous allons nous pencher sur le moyen terme (qui intéresse notamment beaucoup de nos amis gérants et auxtres gestionnaires de portefeuille).

CAC40: Données hebdomadaires - Indicateur S-Trend

CAC40: Données hebdomadaires - Indicateur S-Trend

Une vue hebdomadaire du CAC est éclairante. La semaine se conclue par le plus gros marubozu depuis la semaine du 17/08 et surtout la clôture enfonce pour la première fois depuis 2012 notre moyenne mobile longue qui sert de point d'ancrage au AC depuis février 2011. La confirmation, cette semaine, d'une clôture sous les 4440 ne serait pas une bonne nouvelle. (pour les acheteurs, bien évidemment). On notera aussi que l'indicateur S-Trend est marque un plus bas depuis décembre 2012. Là aussi, on est maintenant à la limite du retournement. Je sais bien que tout le monde crie à la baisse (lorsqu'elle a eu lieu, comme toujours) et à la catastrophe mais pour le moment, rien n'est gagné pour les vendeurs cette semaine. Il faut toujours savoir se préserver des émotions des autres et de leurs cris. A noter que ceux qui crient le plus fort sont ceux qui vendent depuis 4 ans. Leur frustration est compréhensible. Ils ont sauté depuis longtemps. Il faut savoir suivre le marché et ne pas trader les titres des journaux.

En intraday, la tendance restera baissière sous 4375/7394.

Au-dessus, les résistances à casser sont 4441, 4482 et 4537.

A moyen terme, la tendance restera baissière sous 4776.

ils faut toujours revenir à des critères objectifs et ne pas se laisser envahir par les émotions, la peur ou la cupidité. Encore moins par celles des autres, ceux qui ne savent que distiller leurs conseils.

A la baisse, les objectifs restent les mêmes, tant que l'on n'a pas regagné les points d'accroche haussière, on visera une première zone sur 4190 puis 3980, possible tant que les 4776 ne sont pas revus. 

Sur la journée, une attaque baissière en mode sell-off (la nuit a été volatile) pour confirmer le sentiment de vendredi, et un reverse en V-bottom serait à jouer. Mais il faut savoir jouer ce type de mouvement. Au mois d'août, nous étions rentrés long sur 4290 et 4300, annoncé sur twitter en live. Nous sommes sur un marché qui exige de la réactivité. Les conseils de prudence sont donc réitérés, les débutants sont en vacances... :-) Les autres adorent ces marchés, beaucoup plus intéressants que les hausses sans volatilité.

Bon trading à tous

Bernard @bpdtrading

 

Publié dans Analyses, $CAC

Commenter cet article