Gagner sur les marchés financiers

Publié le par @bpdtrading

Gagner sur les marchés financiers

Peut-on gagner sur les marchés financiers, sur la durée, sans jouer ? C’est la question que doivent poser bon nombre de ceux qui ont essayé. On va passer rapidement sur les publicités racoleuses, les annonces alléchantes et essayer de faire le tri. Lorsque vous voyez que sur une chaîne de télévision bien connue, le portefeuille PEA, géré par des « spécialistes » ou des « experts » perd 15% depuis le début de l’année, ceux qui essayent de gagner en écoutant les conseils des autres devraient se méfier et ne faire confiance qu’à ceux qui présentent leurs comptes réels (c’est ce que nous faisons) et n’en changent pas tous les quatre matins, ou se contentent de mettre en avant les performances qui les mettent en valeur. Trop facile !

Pour gagner sur les marchés, il faut déjà connaître les points à travailler et à améliorer constamment :               

  • une approche technique solide
  • la gestion du risque, la notion de levier et la gestion de position
  • les qualités psychologiques adéquates et les attitudes idoines 
  • savoir s’entourer des bonnes personnes et fuir les autres

Développons chacun de ces points.

Construire une approche solide consiste à créer une méthode de gestion globale qui se montrera capable de performer dans toutes les conditions de marché. Ce dernier point est important car une méthode qui ne va performer que dans des environnements spécifiques ne sera pas viable sur le long terme. C’est l’écueil rencontré par tous ceux qui testent les stratégies algorithmiques. Nous avons fait le choix d’un mix entre trading algorithmique et discrétionnaire depuis plus de quatre ans maintenant en nous appuyant sur une expérience des marchés qui dépassent 20 années. Pourtant rien n’est jamais acquis, et le travail ne s’arrête jamais.
Maîtriser parfaitement la gestion du risque est essentiel à la réussite pérenne. Sans une gestion stricte et élaborée du risque, une méthode de gestion ne saura pas traverser les vents contraires. Mais la gestion du risque ne se résume pas à ce que l’on lit généralement : quel pourcentage puis-je risquer ? Sur un Trade ? Sur un mois ? C’est beaucoup plus complexe que quelques poncifs éculés. Une gestion du risque efficiente balaye de multiples paramètres. Sans rentrer dans le détail, nous noterons qu’elle doit prendre en compte à la fois des éléments techniques du marché, et les résultats des stratégies utilisées sur la dernière période en les comparant au résultat moyen sur une large période.
Développer les qualités mentales est indispensable, même pour ceux qui vont s’essayer au trading algorithmique. Comment réagir lorsque les systèmes ne dégagent pas les gains espérés ? Comment faire lorsque les pertes s’accumulent… L’expérience de professionnels chevronnés à ses côtés est indispensable à la réussite si l’on veut accélérer sa courbe d’apprentissage et ne pas sombrer dans ce que je n’ai que trop connu. Depuis plus de 20 ans, j’ai vu disparaitre de mes écrans radars bon nombre de traders, certains étaient des amis, qui n’ont pas su gérer le temps, la pression ou travaillaient avec des méthodes qui ne leur permettaient de pratiquer le trading durant des années. Le trading et l’investissement exigent à la fois de la ténacité, pour ne jamais rien lâcher, mais aussi de l’humilité, une réelle humilité qui nous oblige à toujours avoir un regard pertinent et détaché sur notre comportement.
Savoir s’entourer des bonnes personnes est un accélérateur de réussite. Mais c’est aussi savoir écarter de son champ de vision tous ceux vont venir perturber notre progression. Personne ne se ressemble et une méthode de gestion doit être adaptée à chaque profil individuel. Mais l’adaptation ne doit pas être une figure de style. Elle doit concerner l’ensemble des paramètres du trading : une méthode de gestion avec des produits d’investissement, des stratégies, des gestions de position et des horizons d’investissement (timeframes) spécifiques. La gestion du risque dépendra bien évidemment de la taille des capitaux sous gestion, mais devra aussi correspondre à la personnalité de l’investisseur (son degré d’aversion au risque, son désir de réussite et sa capacité à tenir des positions, entre autres). Enfin, chaque individu présente un profil psychologique, et un background personnel, qui lui est propre. Et la réussite dépendra en grande partie de l’adéquation entre la méthode globale et l’individu. En dehors de cette vision, la réussite sur les marchés risque de n’être qu’éphémère. Un échec souvent douloureux et qui peut être évité.

Gagner sur les marchés est possible, mais il faut avoir conscience du travail à accomplir. Au bout la récompense est magnifique. Et il faut savoir savourer sa réussite mais apprendre aussi à la partager.

 

Publié dans Psychologie, Trading

Commenter cet article

Marc 28/09/2016 18:11

Bien d'accord Bernard avec ces éléments. Et s'il en manque un, ça devient vite catastrophique.

@bpdtrading 29/09/2016 08:08

Exactement Marc!

greneche 28/09/2016 14:54

c'est le plan du livre ?

@bpdtrading 28/09/2016 14:55

Tu veux le plan? c ça? :-)) C'est ma philosophie de l'investissement et du trading, ça oui...