CAC40: Indexé sur la Deutsche Bank

Publié le par @bpdtrading

Bonjour à toutes et tous,
La semaine dernière a été très spécifique sur le CAC40 avec des conditions techniques rares, typiques de phases où beaucoup d'investisseurs "pètent les plombs" et annulent leurs gains de plusieurs mois en quelques heures. D'ou l'importance de travailler avec une méthode globale qui s'adapte rapidement aux conditions de marché.
La zone de range qui est travaillée depuis le 12 juillet est caractérisée par une volatilité intraday en zone haute, une fréquence de journée directionnelle supérieure à la moyenne. Deux caractéristiques rares dans ce type de configuration. Il faut donc en tenir compte pour ne pas laisser le marché jouer avec nos stratégies.
L'explication est double.
Sur le plan fondamental, la semaine a été caractérisée par l'épisode Deutsche Bank. Les indices ont été ballotés par un flot de rumeurs, quelques éclats de réalité, des bruissement sur un nouveau Lehman, des fuites sur des hedge funds et finalement vendredi une nouvelle rumeur sur un accord entre la banque et les Etats-Unis pour réduire le montant de l'amende.
Sur le plan technique, comme nous le verrons plus bas, le CAC est coincé entre une absence de dynamique et une forte résistance hebdomadaire et la tentative de former une configuration haussière sur les unités de temps inférieures.

CAC40: Indexé sur la Deutsche Bank

Le graphique hebdomadaire montre clairement une zone de range depuis 10 semaines qui pourrait être assimilée à une zone d'accumulation sous une résistance, comme le démontre l'étude daily. La résilience dont font preuve les marchés sur le plan économique et géopolitique valide ce scénario. Mais techniquement, il reste quelques marches à franchir pour le valider. Tant que le support des 4300 joue son rôle, c'est le scénario à privilégier pour les investisseurs long terme qui souhaitent se placer sur le marché. Les niveaux d'invalidations sont clairs et le ratio risk/reward idéal.

CAC40: Indexé sur la Deutsche Bank

Depuis plusieurs semaines, l'accumulation est claire sur cet horizon de temps. On note en pariculier le fait que nos trois indicateurs propriétaires de tendance (S-Trend, BSI et Puissance) sont passés acheteurs et le restent. Pour le moment, ils anticipent une sortie par le haut de cette zone. Reste à valider le tout par les cours et une cassure franche.
On notera tout particulièrement l'importance de voir l'indicateur de puissance GTAS en zone d'achat puisque cela n'était plus arrivé depuis la mi-août 2015.
Cette anticipation des indicateurs est importante mais elle devra aussi être validée sur les unités de temps plus courtes avec des extensions de vagues directionnelles.

En intraday, à très court terme, pour la journée, on surveillera la zone des 4420 qui doit servir de support à tous les mouvements du jour. Au-dessus, les achats seront à privilégier. Mais dans tous les cas, il convient de se montrer prudent, tant en termes de levier, qu'en terme de niveaux de stops. Les prises de risques dans ce type de marché ne sont pas utiles. Il faut accrôitre son niveau de rigueur et d'exigence pour choisir précisément ses entrées, sa gestion de position... et ne surtout pas rentrer en "gaming mode", dévastateur pour les comptes de trading.

Bon trading à tous

Bernard

Publié dans Analyses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marc 03/10/2016 16:41

Merci Bernard pour tout ce travail d'analyse. Pour la Deutsche Bank je pense que les américains n'ont certainement pas voulu d'un nouveau Lehman Brother avant les élections de novembre. Bonne semaine.

@bpdtrading 04/10/2016 08:15

Bonjour Marc, C'est clair!