La préface de Pascal Perri

Publié par Bernard Prats-Desclaux

La préface de Pascal Perri

Préface

 

Tous trader ?

 

Bernard Prats Desclaux s’attaque à un sujet tabou sur les marchés financiers. Son ouvrage présente toutes les garanties de sérieux. Son expertise professionnelle est incontestable. Le lecteur en apprendra beaucoup sur le trading dans un ouvrage qui présente une approche inter disciplinaire passionnante. Pourtant, par de curieuses dispositions d’esprit, une partie des Français a encore tendance à considérer le trading comme une activité sulfureuse. Heureusement, comme l’explique l’auteur, l’investissement séduit de plus en plus de foyers. Nous en avons besoin. Notre économie en a besoin ! Trading, investissement, on comprend immédiatement que les mots ont un sens caché. Hélas, l’actualité financière la plus spectaculaire a contribué à travestir le vrai débat, car au bout du compte, il n’est question que d’investissement et d’épargne. On montre les scandales de la spéculation, mais on oublie de dire combien la prise de risque est parfois périlleuse. Pardon de reprendre une expression mille fois employée mais là aussi, l’arbre cache la forêt.
 

Prenons un peu de recul. Sortons des passions aveuglantes pour entrer dans le champ de la raison. L’échange est inscrit dans la nature de l’homme, c’est la base de l’économie. Les premiers échanges ont produits les premières richesses et c’est ainsi que nos sociétés se sont construites. C’est ainsi, parfois au prix du risque, que nous avons collectivement abondé le progrès. Le trading et l’investissement mettent en scène la prise de risque et le financement de l’économie. Ils rappellent aussi très opportunément que, dans notre monde, les aventures économiques individuelles ont peu de place. Les éléments sont tous interconnectés. Ils interagissent. La science de l’investissement mobilise donc des connaissances, sans doute des intuitions et un grand sens de l’observation.

J’ai beaucoup apprécié l’approche de Bernard Prats Desclaux. Le trading ne se compare pas à une loterie. On bâti des stratégies d’investissement sur une méthode globale, on doit anticiper, analyser, corriger ou adapter. Il n’y rien de magique en la matière. La conduite de l’investissement est une activité raisonnable, adossé à des connaissances académiques, à la comparaison.
  Elle rappelle pour partie les principes de l’échiquier de Machiavel. Imaginez un carré dont les 4 angles sont occupés par les principes suivants : la science, la précaution, l’économie et l’innovation. L’investissement requière la bonne dose de ces quatre variables. C’est une science complexe mais il n’est pas de science plus utile.

Bernard Prats Desclaux réconcilie enfin l’économie avec les mathématiques. Il nous rappelle le rôle des contrats à terme dans notre vie quotidienne.
Le contrat à terme assure par exemple le revenu immédiat de certains agriculteurs et les garantit des variations de prix. Dans des activités à forte intensité capitalistique où la rémunération de la production est lointaine, le contrat à terme assure le revenu du producteur sans lequel il n’y aurait pas de production. Actions, devises, matières premières, le champ de la spéculation est aujourd’hui très large.

L’auteur ne se contente pas de présenter les produits financiers du marché. Il vous prend par la main et vous livre une bonne partie de sa boite à outil. Vous trouverez aussi un jeu de rôle pour savoir quel trader vous aimeriez devenir et une galerie de portraits du trader méthodique au trader aventurier. Ce livre instructif et passionnant se lit comme un ouvrage vivant d’économie.
Nous avons tous un jour parié dans notre vie. Le trader est un parieur qui aurait grandi en sagesse et en expertise. Alors demain, tous traders ?
 

Publié dans Medias

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :