Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BPD Trading

Humeurs de Marchés #Bourse #Trading

TRADING INTRADAY: "Jouer en Bourse"

Je déteste, et le mot est volontairement appuyé, le terme « jouer en bourse ». Pourtant c’est une expression couramment employé par 99% des investisseurs et épargnants.
Il y a quelques jours, j’ai présenté une conférence sur la bourse dans le cadre de mes activités bénévoles (c’était pour une collecte de fonds pour une association) et je me suis amusé à demander au public qu’elle était l’image qu’ils avaient de la bourse. Les retours tournaient autour (accrochez-vous!):

  • jeu
  • magouilles
  • fric
  • risqué...

Voilà donc pour une image de la bourse capturée à la volée dans le grand public. Pas très glorieux, mais justifié. Et au final, pas très surprenant.

Donc, à mon très petit niveau, et notamment avec E-Winvest, nous essayons de modifier cette image, mais surtout nous essayons de faire dorénavant accoler de nouveaux termes à la bourse: ceux d'éthique et de sérieux.
Maintenant, nous sommes lucides, nous n'allons pas changer le monde à nous tout seuls, mais nous apportons notre petite pierre, en nous souciant d'abord et avant tout du client, en espérant que d’autres nous rejoindront dans ce combat.

 

Le casino de la bourse
Jouer en bourse c'est venir sur les marchés attirés uniquement par les gains, intervenir sans avoir de stratégies précises, faire régulièrement du "all-in", et viser le bon coup. Toutes ces attitudes sont des attitudes de joueur, parfois même de joueur compulsif. On pourrait rajouter la recherche d'émotions pour être exhaustif.

Soyons clair, la bourse et les émotions ne font pas bon ménage. Donc on ne joue pas en bourse lorsque l’on veut gagner. Pour réussir, on doit considérer le trading et la bourse comme une activité méthodique, parfois ennuyeuse, mais terriblement passionnante intellectuellement.

Tenue correcte exigée

Par exemple, aller trader en short et tong est évidemment possible. D’ailleurs certains s’en font une philosophie, Chacun son truc. Je ne critique pas les autres. Je n’ai pas vraiment le temps. Mais je vous donne mon avis. Libre à vous d’en faire ce que vous voulez. Une seule certitude. Mon intention est d’essayer de vous aider réellement.

On irait vers le trading car on peut tomber le costume et on n’a plus à s’occuper de la manière dont on est habillé. Oui, c’est vrai. Sauf que trader ainsi c’est aussi le début clair d’un relâchement, d’une absence de discipline et confondre la liberté avec l’absence de rigueur et de discipline est assez classique. La liberté ne peut s’opérer que dans un cadre précis et rigoureux. Sur un plan économique, le libéralisme n’est pas l’absence de règles, mais bien un cadre législatif au sein duquel la liberté est admise.
 

Un espace de "liberté encadrée" 

Le trading est tout sauf un jeu. C’est un magnifique espace de liberté que l’on se crée, à condition de l’encadrer dans des règles rigoureuses : il faut arriver le matin à l'heure au bureau, il faut être habillé de manière correcte, il faut préparer sa journée, il faut maîtriser les risques, il faut rester discipliné dans l’application de ces règles.

Le marché décide toujours du sort du trade, mais nous devons maîtriser tout ce qui peut l’être, notamment l’exposition et les effets de levier.
 

L'"effet de levier": le monstre tueur de trader 

Il existe beaucoup de raisons pour lesquelles les traders individuels ne réussissent pas à gagner sur les marchés. J’en ai listé beaucoup dans mes livres et dans ce blog, mais s’il y en avait une que je devais mettre en avant et qui résonne très fort avec le terme « jouer en bourse » c’est bien l’utilisation excessive des effets de levier proposés par les courtiers.
L'effet de levier est bien un monstre tueur de trader. Mais un monstre qui se cache derrière les traits les plus séduisants qui soient. Il vous attire, il vous fait croire qu'il va vous faire gagner énormément d'argent. Puis, il vous croque! Et il rate rarement sa cible.
Terminé!
Il vous faudra remettre au pot ou arrêter de jouer!

Le "RollerCoaster" des émotions 

Plus on engage de l’argent sur une opération et plus nos émotions sont soumises à rude épreuve. Mécaniquement, plus nous augmentons la possibilité de commettre des erreurs. Il faut donc utiliser le levier de manière parcimonieuse, en élevant nos niveaux d’exposition au fur et à mesure que l’on progresse.

Sinon gare au monstre!

 

En résumé, soyez professionnel dans votre organisation et votre manière d’exercer le trading. Fuyez le monstre séduisant des effets de leviers, du moins tant que vous n’avez pas fait la preuve de la solidité de votre technique, de votre gestion du risque et de votre mental.

Bon trading à toutes et tous
Bernard

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marc 22/05/2018 20:11

+++ Bonne continuation !