Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BPD Trading

Humeurs de Marchés #Bourse #Trading

Expérience de Trading: le tick de trop sur le Future DAX

Expérience de Trading: le tick de trop sur le Future DAX

Bonjour à toutes et tous,

L'expérience en trading n'est que la somme de nos erreurs et de nos réussites. Cette expérience est une irremplaçable source d'enseignements. Un socle sur lequel il faut savoir s'appuyer pour gagner en bourse régulièrement et éviter les courbes de résultats trop chaotiques. Avoir la mémoire de nos opérations est un atout à condition, bien évidemment, de savoir en tirer les bonnes leçons. 

Trader le future Dax: un trade d'anthologie ;-((

Courant 2001, j’avais construit une position short sur le contrat Future dax. Après plusieurs trimestres d'euphorie, la bulle internet était en train de se dégonfler. Un swing short, une position baissière spéculative, semblait une bonne idée. Tous les éléments, techniques et fondamentaux, étaient présents pour que le marché se retourne et accélère.
Ce jour-là; à 17 :00, j’étais en gain intraday. Le mouvement directionnel baissier semblait pouvoir accélérer juste avant la clôture. J’attendais que la baisse s’enclenche. Mon stop était à une cinquantaine de points. Le risque était maîtrisé, adapté à la situation technique. A 17 :45, le DAX se retourne, à la hausse, sans raisons apparentes. Seul indice boursier à grimper tandis que le CAC et les indices américains, Dow Jones et SP500, ne bronchent pas. Les traders des Etats-Unis sont focus sur leur repas.
Le DAX casse son haut du jour, seul, et accélère. Je serre le c.. mais il s'en moque. L'indice allemand vit sa vie. Je ne suis que poussière et bruitage pour lui. Normal, non? La bourse a un certain talent pour replacer notre Ego à sa juste place. LE trading c'est l'art de faire dégonfler les têtes qui ont trop enflées. Enfin pour ceux qui tradent vraiment, pas pour ceux qui expliquent aux autres comment faire.
Je me retrouve donc short swing sur le seul indice qui monte. Mon stop est potentiellement court, mais j'ai fait le choix de tenter un swing avec un stop serré, et surtout, il est adapté à ma stratégie de trading. J'assume. Et je ne bouge pas. Je continue à serrer ... Et c'est tout. Rien d'autre à faire.

Le FCE, le Future CAC40 me nargue. Il ne casse pas son haut du jour. Le Nasdaq lui décide de tester des supports. Mais le DAX, MON Dax, continue de monter. Inéluctablement.


Arrive ce qui devait arriver. Mon stop est exécuté. Position terminée.
Le DAX entame alors une petite correction puis s'installe dans une congestion molle. Le Nasdaq casse son support.
Trop tard pour moi. Trading Over.


Il est 19 :30 passé. Je n’avais pas encore le détachement que j’ai acquis maintenant. Je me force à rester Zen. J’éteins mes ordinateurs… Je suis furieux. Agacé, énervé. Et plus encore. Mais je tente de me maîtriser. Le trading exacerbe nos émotions et tente de nous faire disjoncter pour nous transformer 
J’ai pensé à reprendre une position short mais je sais que je ne suis pas assez lucide pour analyser froidement la situation. Le soir, je jette un coup d’œil à la clôture du DAX (il clôturait à 20 :00 à l’époque), il a un peu retracé et est venu se poser sur l'ancienne résistance (ancien haut du jour) devenue support.
Je me force à évacuer ma déception. C’est le trading. Et je le sais.

Un gap baissier sur Dax... sans moi

Le lendemain matin, le DAX ouvre sur un gap de 60 points. Gap baissier évidemment. Sinon la bourse n'aurait pas d'humour. La tendance baissière ne fait que commencer. Plus de 400 points de baisse suivront.
Mon swing a été stoppé à 1 point près.
C’est ainsi.
Cruel.

C’est  le trading.

Parfois un stop est frôlé, et il n'est pas exécuté, parfois il est déclenché. 
C'est aussi le trading.

Une expérience de trading fondatrice

Face à de tels événements, soit je m'enfonce, ou me conforte, dans un mode "Trader Caliméro", tout le monde est méchant, le monde entier m'en veut. C'est le mode le plus facile. Mais le mode le moins efficace pour espérer gagner un jour en bourse. Le mode des perdants.
Soit je décide que je ne maîtrise jamais le tick suivant. Le tick est aléatoire. C'est un postulat de base. Seule la série de trades sera prévisible. C'est ainsi. Et c'est pourquoi je dois toujours gérer mon risque.
Je décide aussi de surveiller le placement de mes stops pour m'assurer que ce type d'événement ne soit pas une norme. Si cela arrive trop souvent, cela signifie que mes stops sont placés sur des niveaux de retracements trop évidents.
Enfin, après avoir été éjecté du marché, le lendemain, je peux reprendre une position, plus basse peut-être, mais sur une tendance en développement, en accélération. Et ça je ne peux le faire que parce que je maîtrise mes émotions et que je ne me laisse pas envahir ni par l'acrimonie, ni par la colère.


Je suis dans l'acceptation, le contrôle et la régulation de mes actions.
Ce n'est pas simple tous les jours, mais c'est un chemin indispensable.
U
ne philosophie de trading indispensable à la réussite.

 

Bon trading à toutes et tous
Bernard @bpdtrading

Pour aller plus loin, sur le sujet:

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean 28/05/2019 07:59

Merci pour votre franchise et partage d’expérience vécue aussi détaillée et les leçons que vous avez réussi à en tirer. D'arriver à reprendre un trade le lendemain après un échec n'est pas évident du tout!..
Je comprends mieux pourquoi, vous êtes très prudent sur le Dax. Et vous avez raison, quand on voit comme le Mercredi 15 Mai qu'il peut faire un bond de 200 points, et qu'il a remis cela le lendemain!..
Essentiel comme vous le dites est de savoir tirer les bonnes leçons de ses trades précédents et etre dans une posture ZEN: dans l'acceptation, le contrôle et la régulation de mes actions.

@bpdtrading 28/05/2019 08:21

Toujours Zen, et toujours là depuis 25 ans :-)
Après Zen c'est aussi être réactif!!

Michel Losy 28/04/2019 08:26

Merci pour cet artcile
Je ne commente jamais d'habitude, mais là, ça me rappelle de grosse crises de nerfs. Je me fais stopper pour un point. Et je ressens de telles bouffées de rage, que je pars dans des délires. Et là ça finit mal.
mais ça c'était avant. J'ai réussi à me calmer. Et, sans vouloir vous flatter, je pense que c'est à force de lire, vos livres, écouter vos conseils ici. Donc, très intéressant, écrivez juste plus souvent si vous pouvez, même si je vous suis aussi sur ewinvest