Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BPD Trading

Humeurs de Marchés #Bourse #Trading

CAC40: La Bourse est administrée, le marché est mort

CAC40: La Bourse est administrée, le marché est mort

Depuis les 16 décembre, le CAC40 évolue au sein d’un range, une zone de consolidation, parfaitement bornée, entre 5942 au plus bas et 6071 au plus haut.

18 séances, soit plus de trois semaines, de latéralisation.
Des phases de marché beaucoup plus habituelles qu'auparavant, non pas en raison des algorithmes ou du HFT, mais en raison de la "socialisation" du marché par les banquiers centraux.
Qu'on le veuille ou pas, le marché libre est mort avec la crise de 2008. La bourse est désormais administrée par des dirigeants nommées par les gouvernants des différents États. On peut ergoter autant que l'on veut, mais la réalité ne doit pas faire peur.
La seule question à se poser est de savoir, si cette "administration dirigée" des marchés a vocation à disparaître dans les prochaines années, ou si, au contraire, elle est le prélude à un renforcement, à un contrôle plus accru, plus dirigiste de l'économie, comme on peut le voir au Japon avec une BOJ, qui n'hésite pas à acheter directement des actions.

Oui, le monde économique est devenu un peu fou et clairement les banquiers centraux semblent engagés dans une fuite en avant qu'ils ne maîtrisent pas. On pourrait disserter longtemps sur leur politique de taux et de QE, mais ça aussi, c'est une autre histoire.

Mais revenons à notre CAC national, restons prosaïque. Seuls les cours comptent (même si le reste n'est pas sans saveur).

Contrairement aux autres phases de latéralisation qu’a connu l’indice parisien, ces dernières années, on note un maintien ou une reprise de la volatilité.

Cette « incongruité » laisse présager d’une reprise directionnelle puissante.

Un simple report d’amplitude nous donne un objectif haussier autour de 6200, en cas de cassure par le haut. Un objectif cohérent avec les objectifs dynamiques suivis depuis plusieurs jours/semaines.

Une cassure baissière renverrait elle l’indice sur les 5810. Là aussi un objectif graphique et technique, cohérent avec une saine correction, dans un marché haussier, qui vient d’aligner plus de 17% de progression en un peu plus de 4 mois et alors que les gérants ne trouvent comme possible moteur à la hausse future que la hausse passée. Comme garantie d'impartialité, on peut trouver mieux, non?

Enfin, avec la signature attendue, aujourd’hui, de l’accord de phase, maintes fois reportée, maintes fois annoncée, on devrait savoir si les investisseurs sont fidèles à l’adage « Acheter la rumeur, et vendre la nouvelle », où s’ils insistent et valident ainsi la stratégie de Trump (BUY, BUY, BUY) en inscrivant de nouveaux sommets annuels.

En attendant, patience et… intraday !!!

Bon trading à toutes et tous

Bernard Prats-Desclaux @bpdtrading

CAC40: La Bourse est administrée, le marché est mort
Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marc 22/01/2020 05:55

Excellent article comme toujours !