Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BPD Trading

Humeurs de Marchés #Bourse #Trading

Arnaque du trading: le scalping à tout va

Je voulais faire un retour sur la dernière conférence organisée via E-Winvest car j’ai reçu pas mal de témoignages qui me prouvent la réelle détresse de certains traders perdants.

Je le savais mais peut-être que je minimisais inconsciemment l’ampleur du scandale, étant plus habitué à travailler avec des professionnels qu’avec des particuliers, notamment les purs débutants sur CFDs.

Le trading est exigeant sur le plan mental et psychologique. Les scalpers perdants se reconnaissent facilement à leur instabilité, ils vont alterner entre phases d’euphorie et phases de dépression, voire même des soucis de santé récurrents ce qui est encore plus dangereux. Ce sont des traders cyclothymiques embarqué dans le grand rollercoaster du trading, addict et accroc aux émotions.

Le trading est tout sauf un jeu. Le trading c’est l’art de la maitrise. Il faut savoir rester zen en toutes circonstances, tout en étant très réactif. Une quadrature du cercle à résoudre pour devenir performant dans la durée. Mais les exemples de réussite ne manquent pas dès lors que l'on veut bien suivre le bon chemin et pts s'aventurer dans des styles de trading inadaptés à la réussite des débutants.

Et bien évidemment plus vous êtes débutant et plus vos émotions seront fortes. Or comme le scalping est un exhausteur intense de vos émotions, le résultat est évident : phases d’euphorie et phases de déprime et track record (résultats) en dents de scie avec des pertes au bout. Je ne reviendrai pas sur les différences d’intérêt évidentes entre le client (vous-même) et le fournisseur (le courtier). C’est facile à comprendre. Mais si vous y ajoutez que certains scalpent sur le Forex et les CFDs, il faut clairement s’interroger. Le scalping, modéré, mesuré, maîtrisé, ne doit se faire que sur les contrats futures. Cliquer ici pour en savoir plus sur les contrats futures.

Scalper est donc plutôt réservé à des traders expérimentés, clairement maître de leur sujet, et qui sont capables de démontrer qu’ils n’alternent plus entre phases dépressives et phases euphoriques. Ils maîtrisent leurs émotions et pensent dans la durée, en termes de série et non plus en "oneshot". De même un trader / scalper expérimenté fait naturellement preuve d’humilité. Non pas qu’il baisse la tête pour le plaisir, mais juste que le marché nous apprend, à nous tous, que nous ne serons efficaces et performants que si nous abordons les marchés, toujours calmement et avec une grande ouverture d’esprit, sans jamais laisser notre ego (et on pourrait faire des livres entiers sur l'Ego du trader) surdimensionné jouer du violon et nous laisser croire que nos sommes les maîtres du monde.

Mais une partie de mon métier consiste à scalper. Oui, on peut scalper. Mais il faudra repérer quand le marché est favorable au scalping et quand il sera plus rentable de porter ses positions plus longtemps ; Un trader efficace va adapter son style de trading à la configuration du marché. Et scalper ne veut pas dire passer 50 positions par jour en moyennant comme un fou sans stop.
Scalper c'est tout simplement descendre sur les UTs (unités de temps) courtes pour trader car le marché l'exige. Et 2 / 3 / 4 trades doivent nous suffire. Il faudra au contraire cibler nos entrées, être d'une précision "diabolique", d'une réactivité extrême, maîtriser parfaitement notre gestion de position et notre gestion du risque (on connaît à l'avance comment placer nos ordres de sortie, en gain.. et en perte)...

Rien n'est laissé au hasard et surtout pas à nos émotions. On ne joue pas quand on scalpe, on doit maîtriser toute la chaîne : du processus de décision à l'exécution. Si nous ne sommes pas un pôle de stabilité puissant et indestructible dans un environnement structurellement instable comme le sont les marchés financiers, nous ne réussissons pas.

C'est aussi simple que ça!

Mieux vaut le savoir plutôt que d'envoyer des débutants au casse-pipe.

Trader est un métier fantastique. J’adore mon métier, mais je ne sauve pas de vies. Je peux donc être fier de ce que je fais, fier de mon parcours, mais c’est tout.

Et c’est déjà bien suffisant. Inutile d'avoir la tête qui gonfle et les chevilles qui explosent.

Bon trading à toutes et tous

Bernard Prats-Desclaux

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean 07/07/2020 11:28

Article très concret et précis qui résume bien la situation de beaucoup!!.encouragé par l'écosystème.. Les tradeurs sont souvent prisonniers de leur Ego en plus d’être addic et accros aux émotions (recherche sensation de grande excitation aussi) et du coup, pour se rassurer aussi je suppose, ils ne parlent et ne veulent se souvenir que du super coup qu'ils ont réussi (un peu par hasard!.au final.) mais qui les encourage à continuer sur la mauvaise voie au lieu de changer!!.. Merci à vous pour votre méthode GTAS qui peut permettre de se changer! De nous partager aussi vos expériences avec une grande authenticité et toute franchise.

@bpdtrading 08/07/2020 09:35

Merci pour le commentaire. Oui j'adore ce métier et mon travail. Mais il faut savoir mettre en garde contre certains abus