Quel type de trader/investisseur êtes-vous?

Publié le par Zenitud


atb1.jpg
Comment expliquer qu'à l'instant T, un trader ait envie d'acheter alors qu'un autre souhaite au contraire vendre? Si l'on excepte la dissonance dans l'information, pourquoi cela se produit-il? Comprendre quel type de trader vous êtes doit vous aider à mieux appréhender le trading.

Le fondamentaliste
Son profil est plutôt investisseur long terme, boursicoteur amateur, éclairé ou pas ou professionnel gérant de fonds. Il regarde l'économie avec des yeux de Chimène, triture les résultats des statistiques et des résultats d'entreprise pour essayer de comprendre de quoi demain sera fait. Au final, il a besoin d'énormément d'informations, et à moins d'être "initié" risque d'avoir toujours un train de retard.

Le technique
Celui là ne jure que par l'analyse technique. Tout est dans les prix. Il n'écoute jamais les nouvelles économiques, se moque des résultats d'entreprise, et reste rivé à ses écrans, dans l'espoir de déceler la formation qui va déclencher un trade.

L'impulsif
Il avait commencé à travaillé sur des UTs 10 mais bien vite il a réalisé que le marché était trop lent. Il est passé en ticks. Son Ut longue c'est 200 ticks. Il scalpe à tout va et réalise plusieurs dizaines d'opérations par jour.

Le pointilleux perfectionniste
Celui-là est obsédé par le système qui lui permettrait de gagner à tous les coups. Ses ordinateurs sont pleins de systèmes testés et retestés. Avant de prendre position, il doit envisager 25 paramètres différents et parfois il n'a pas le temps de cliquer ou pas l'envie de cliquer tellement il recherche la perfection.

Le dilettante
Il trade ou pas. Il clique ou pas. Le trading l'amuse. C'est un loisir comme un autre après tout. En plus comme il est plutot rigoureux et pas stressé, il gagne pas beaucoup mais gagne quand même.

La grosse tête
Etudes supérieures brillantes, le trading ne doit être pour lui qu'une formalité. Pourtant, il se heurte vite à des problèmes qu'il n'arrive pas à intégrer dans ses schémas de pensées. Le marché ne lui obéit pas toujours et il finit par trouver ça très agaçant.

Le flambeur.
Il aurait pu rentrer dans un casino. Il a chosi les marchés financiers. Il mise tout sur le 36... des fois ça passe, des fois pas, et au final, c'est toujours le casino qui gagne.

Le trader
Appliqué, consciencieux, il maîtrise les différents environnement techniques et fondamentaux. Il connait son risque, le maîtrise. Il agit comme un professionnel, mais parfois, il ne s'en donne pas tout à fait les moyens. Pour réussir, il doit s'en donner les moyens.

Le Papertrader
Monsieur a décidé de se lancer sur les marchés. Mais il veut faire les choses dans l'ordre. Il s'entraîne pendant des mois, et réalise des perfs enviables (10/20% par mois). Il sait qu'il fera moins en réel, mais il finit par se lancer. Hélas, plus rien ne fonctionne.
Il a juste oublié que quand il joue au poker avec ses amis, il bluffe souvent. Il a essayé un soir de jouer de l'argent, pas beaucoup, juste quelques dizaines d'euros, mais ce soir là, il n'a pas réussi à bluffer une seule fois!!!

Le papillon
Le lundi il trade les actions, le mardi, le future CAC, la mercredi un tuyau d'un copain lui a indiqué d'acheter de l'or, il se précipite. Il cherche, cherche, mais ne trouve pas le produit qui lui correspond. Ce n'est pas lui qui est cause. Jamais.

L'aigri
Il a débuté avec des rouleaux de billets devant les yeux, au bout de quelques mois, il ne voyait plus défiler que des pièces, et au final, il réalise qu'il a travaillé 12 heures par jours pour rien. Ce n'est pas vraiment sa faute. Les marchés sont méchants, manipulés par les "gros" et de toutes manières personne ne peut gagner sur les marchés. La preuve, il n'a pas réussit. Il décide de se lancer dans le poker en ligne, ça a l'air plus simple.

Le timide
Entré sur les marchés presque par hasard, il a débuté avec précautions. Des petits trades, des petis gains, et il commence à comprendre la mécanique des marchés. Reste à ne pas prendre la grosse tête.

Vous ne correspondez certainement pas à un portrait type, mais par contre, on est tous un peu de tous ces portraits.

Bon trading à tous



Buffet thinks he's not paying enough in taxes

Publié dans Trading

Commenter cet article

holdupholdown 01/04/2010 23:20



Même les profils sont modélisés...


Déformation professionnelle, les set up. ;-)


Nul doute.



Ctra 25/10/2007 15:41

J'avais raté ce texte... ça détend bien, et je m'y retrouve dans pas mals de portrait

taravana 21/10/2007 09:22

tres bien zen tu a encore pris le bon trades avec cette aproche qui nous englobes tous mais la sinpliciter de ses figures cache une figures aussi redoutable,le marcher lui méme qui reflete tout cela et bien plus

Arnaudbzh 17/10/2007 12:49

Bonjour,il est bien marrant cet article !! Surtout que l'on se reconnait assezbien dans certains caractères. C'est dur de voir la réalité en face,mais tellement salutaire !!Merci et bonne journéeArnaud

Zenitud 17/10/2007 14:35

Oui la réalité est souvent cruelle en trading. C'est pour ça qu'il vaut mieux la voir le  plus vite possible, ça aide.

riri 17/10/2007 12:28

Tellement vrai ! Merci pour cet article qui démontre le "grand vécu" de son auteur... 

Zenitud 17/10/2007 14:34

oui à part le Poker bien sûr...