Gestion du capital et Gestion du risque - I

Publié le par Zenitud

Le trading repose sur trois piliers: de la technique (stratégies d'entrées et de sorties), de la gestion du capital et du risque, et  de la mise en  oeuvre (le trader, sa psycho et sa discipline).

La gestion du capital et la gestion du risque (money management et risk management) sont essentielles à la réussite en trading. On me demande souvent si l'un des piliers est plus important que l'autre. Je réponds invariablement la même chose: enlevez un des piliers à votre construction et vous me direz si l'édifice tient encore la route.

La gestion du capital

Le capital est "capital" pour le trader. Le jeu de mot est facile mais il n'est pas innocent. Le capital représente l'outil de travail du trader. Sans capital un trader n'est plus un trader. C'est simple et direct. Protéger son capital est donc la principale préoccupation d'un trader.

Les traders débutants sont attirés par les feux de la rampe du trading pour son aspect le plus sympathique: les gains. Ils en oublieraient presque les pertes. L'information est aujourd'hui suffisamment diffusée et tout le monde sait que 90% des traders renoncent au bout de quelques mois/années, après avoir entamé leur capital de manière plus ou moins sérieuse. Pourtant à chaque fois que je discute avec des traders débutants, il leur vient rarement à l'esprit qu'ils pourraient faire partie des ces 90% de traders perdants. Ils sont persuadés que l'échec s'arrêtera à leur porte et ne la franchira pas.

Pour réussir à survivre sur les marchés, vous devez donc avoir l'obsession de la protection de votre capital. Pour cela vous allez mettre en place des règles de gestion du risque. J'y reviendrai de manière détaillé dans un prochain article. Mais une fois ces règles mises en place, il va s'agir de les appliquer. Si je donne l'impression ou le sentiment d'enfoncer des portes ouvertes, c'est que vous n'avez jamais tradé.

La plupart des règles que les traders établissent sont mises en place "à froid", dans le calme et la concentration d'un bureau, loin de l'excitation des marchés, de courbes virevoltantes et de P&L cramoisis. Dès lors que le trader se retrouve sur le champ de bataille, il risque d'oublier les règles de gestion de son capital.
Premier point positif: vous faîtes partie des traders qui ont des règles de gestion. Mais il faut pousser votre avantage plus loin car si ces règles en restent au stade des bonnes intentions, votre trading et votre compte risque de ne pas en ressentir les effets bénéfiques.
Vous vous êtes fixé un montant ou un pourcentage de votre capital que vous ne pouvez pas perdre par journée, par semaine et par mois. Vous devez être conscient que déroger une seule fois à cette règle revient à renoncer à devenir un jour un trader brillant. La discipline doit devenir une arme entre vos mains et plus une contrainte nécessaire.
Si vous avez atteint votre perte maximale quotidienne, hebdomadaire ou mensuelle, vous fermerez votre plateforme de trading et laisserez ouverts vos ordinateurs pour travailler sur ce que vous avez fait et que vous n'auriez pas dû faire pour ne pas en arriver là.
Selon que vous êtes trader débutant, moyennement confirmé ou chevronné, vous pourrez vous accorder une plus grande latitude. Selon que votre capital aura été nourri par vos gains ou pas, aussi.
Mais prenez définitivement conscience que vous devez protéger votre capital. Vous devez pouvoir encaisser, sans broncher, votre pire série de pertes, et pouvoir rebondir sans avoir altérer votre capacité à trader, votre outil de production.

Les mathématiques ont ceci de charmant que si vous perdez  20% de votre capital, il vous faudra 25% de gain pour revenir à votre capital initial. Si vous perdez 50%, il vous faudra faire 100%. En résumé, plus vous serez mauvais et plus vous devrez être bon pour revenir dans la course.

Respectez donc vos règles, ayez des règles strictes, et ne vous laissez jamais affoler par les marchés dans ces journées qui déchirent les comptes de trading en faisant multiplier les erreurs aux traders.

Il est difficile de fixer un pourcentage "en l'air" car selon la taille du compte, la capacité du trader et son aversion au risque, son type de trading, il ne réagira pas de la même manière qu'un autre. Une chose est sûre, plus vous débutez, et plus vous aurez intérêt à avoir une gestion serrée: perdre plus de 1.5 ou 2% par jour pour un débutant devrait lui sembler innacceptable et j'espère que c'est le cas et sûrement pas plus de 5/6% par mois.

A suivre...

Bon trading à tous

ZenT

Publié dans Divers

Commenter cet article

Taravana 27/11/2007 13:34

et oui  ,voila ou je suis nul la methode ,je ne serai jamais un bon trader vu que mon capital est en train de fondre je vais bientot mettre la clef sous la porte j'irais un peu plus a la péche ,bye bye tres bon article et bonne reflexion

Zenitud 27/11/2007 13:38

Merci à toi mais je suis sûr que tu peux rebondir. On en a déjà parlé! Bon courage à toi!!!

Laurent 26/11/2007 12:00

Pourtant à chaque fois que je discute avec des traders débutants, il leur vient rarement à l'esprit qu'ils pourraient faire partie des ces 90% de traders perdants. Ils sont persuadés que l'échec s'arrêtera à leur porte et ne la franchira pas.rien que du vrai dans l'article, mais cette phrase c'est du 2000% vraitous les traders debutant se voit devenir le futur champion du trading, jamais celui qui perdbonne journée

Zenitud 27/11/2007 13:36

LE trading est difficile, tout le monde le sait pourtant, mais je reste persuadé que ceux qui veulent s'en donner les moyens peuvent réussir.