Les "Turtle Traders" et Pensées "d'hivers"

Publié le par Zenitud

 

undefinedEn 1983, Richard Dennis et William Eckhardt, deux célèbres traders développent une controverse : les grands traders peuvent-ils être formés (acquis) ou le trading requiert-il des capacités spécifiques (inné) ? Ils décident de recruter des « candidats » via les journaux financiers et en retiennent treize qu’ils forment pendant deux semaines. La légende commence là. Durant les quatre premières années, le groupe des tortues, réalisera une performance annuelle moyenne de 80%. Le trading pouvait être appris. Le système utilisé est un système global, sur les marchés de Futures, où rien n’est laissé au hasard. L’entrée se réalise sur cassure et les gains en suivi de tendance. Un ou deux gains pouvant assurer l’essentiel de la performance de l’année. Taille et gestion du risque sont essentielles dans la stratégie employée par les Tortues.

 
 

Y a t-il un secret dans le succès des Tortues ? Laissons Richard Dennis nous confier ce secret !

 
« Vous aurez beau publier vos règles de trading, personne ne les suivra. La clé du succès c’est la régularité et la discipline. Chacun est capable de construire un système de trading. Lorsque tout commence à aller mal, la plupart des traders n’auront pas la confiance suffisante pour continuer à appliquer leurs stratégies ».

Que faut-il comprendre de cette phrase de Richard Dennis. Quelles attitudes un trader devra-il adopter pour réussir en trading?

En premier lieu, le système de trading des tortues est un système de suivi de tendance multi-marchés sur les contrats de Futures. La taille des positions et la gestion du risque sont les éléments prééminents dans le système de trading. L'entrée est réalisée sur une cassure à X périodes (20 ou 40) d'un haut ou d'un bas précédent. Quelques trades dans l'année réalisent l'essentiel des gains. Celui qui ne pourra pas les prendre verra donc sa performance largement amputée.
Le concept de suivi de tendance doit donc être largement revisité pour le trader intraday en raisons de la spécificité des horaires de trading, des disponibilités du trader et du temps passé face à ses écrans.
Ensuite, peu importe le système de trading choisi, l'essentiel pour un trader doit être sa régularité et sa discipline à l'appliquer.
Le risque pour les traders est de papillonner d'un contrat à un autre, d'un système à un autre, d'un produit à un autre. Au final, le trader ne maîtrise rien. Il court après une amélioration qui ne pourra jamais venir s'il ne se donne pas le temps de "se poser" et d'étudier longuement et sereinement.
Depuis que j'ai créé ce blog, j'ai reçu de nombreux mails (j'y ai toujours répondu de la manière la plus complète possible) et j'ai été contacté par de nombreux traders qui demandaient des renseignements ou des conseils. Cela m'a permis de voir que l'un des défauts principaux reste ce manque d'acharnement face aux difficultés. Le trading est difficile. C'est exact, mais certains traders ont le don pour compliquer encore plus la tâche. Un trader doit se fixer sur une classe d'actifs, sur un contrat ou sur une ou deux paires, puis il va le "tordre" dans tous les sens pour essayer d'en tirer le maximum.
Prenons l'exemple des contrats futures. Vouloir trader le BUND comme le FCE revient à se tirer une balle dans le pied. C'est rapide et ça fait mal. En dehors d'une corrélation inversée (qui ne fonctionne pas tout le temps et dont il faut se méfier), les niveaux de volatilité sont totalement différents et la capacité à développer une tendance aussi.
Par exemple, si vous tradez le FCE avec un système de divergences pour anticiper les vagues de retournement, le résultat devrait être positif. Le FCE se prêt très bien à ce type de système de trading. Le BUND à l'inverse devrait être tradé en suivi de tendance et en cassure. Il réagit très bien et développe de très fortes tendances qui ne manqueront pas de compenser les différents faux signaux.
Il est donc essentiel pour un trader de bien connaître le produit qu'il souhaite trader: son niveau de volatilité, son range daily, sa capacité à générer des tendances, son comportement sur les différentes unités de temps, son comportement avec les indicateurs (RSI, MACD...)...
Le trader qui effectue ce travail devrait voir les résultats de trading suivre. Celui qui refusera d'aller chercher plus loin, de creuser profondément, de cheminer là où les autres ne vont pas... sera en difficulté.

Bon trading à tous

ZenT





Publié dans Trading

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bovespa 16/01/2008 13:28

L'histoire des tortues c'est ce qui donne de l'espoir à des débutants comme moi! Pour ceux qui seraient interessés par le fait de décortiquer la méthode et d'en savoir plus, voila le lien vers la méthode (pdf en Francais): http://www.mataf.net/doc/La_Methode_de_Trading_des_Tortues_final.pdfJe suis entièrement d'accord avec toi Zen sur le fait qu'il faut creuser, simuler, backtester pendant un certain temps avant de pouvoir trouver sa niche, son avantage, son "edge". Comment sait-on qu'on l'a trouvé d'ailleurs? Et bien quand l'éperance de gain de son système/plan/stratégie de trading est positive.Depuis que j'ai fait ce travail de recherche je peux témoigner que mes résultats sont d'un autre calibre (+14% depuis le 1er janvier).Je note également que mon plan de trading est adapté au S&P mais pas du tout au CAC ou au FOREX par exemple. J'ai arreté de papilloner.Même si à l'avenir je souhaite diversifier mes approches et les supports que je trade, afin de par exemple choisir sur quelle plage horaire je souhaite trader (matin, aprèm, soir?). Bonnes recherches à tous!

Zenitud 16/01/2008 13:47

Slt à toiMerci pour tes commentaires toujours intéressants

unco 16/01/2008 11:45

a titre informatif le fonds d'Eckhardt se porte très bien, avec un gain moyen annuel de 20.74%http://www.autumngold.com/Advisor/CTAProfile.php?op=profile&id=397Je crois que les nouvelles sont moins bonnes concernant Dennis++

Zenitud 16/01/2008 13:46

Merci ;)