La réalité du trading: la solitude du trader débutant

Publié le par Zenitud

A en croire certains, le trading serait simple. Parfois même, il suffirait d'une méthode, de quelques techniques backtestées pour sortir des résultats de manière régulière.

Je n'ai jamais été dupe de ces illusions, de ce rêve à portée de main. Pour réussir en trading, seul le travail et une obstination certaine, permettent de réussir là où d'autres, la grande majorité, va échouer.

Au fur et à mesure de l'évolution du blog, j'ai été contacté par beaucoup de traders, dont beaucoup de débutants, qui cherchent à se lancer. Je dois d'abord leur reconnaître une qualité. Peu de traders aujourd'hui se lancent sans s'être préparés de manière sérieuse et appliquée. Ils font le tour des techniques, ils testent leurs stratégies sur des plate-formes démo...
Pourtant, lorsqu"ils se lancent, les résultats sont souvent les mêmes. Echec. Encore une fois, la différence entre le trading papier et le trading réalité a fait mouche.
Au final, les problèmes rencontrés sont assez récurrents: mauvaise utilisation de l'effet de levier, impatience à vouloir sortir des résultats, incapacité à réagir rapidement, quelques trades de désoeuvrement qui plombent le compte, mauvaise gestion du risque... Bref la palette classique des erreurs de trading.

Pourtant, il est un aspect qui m'a toujours étonné,. C'est, pour le trader confronté à ces difficultés, le sentiment de se retrouver seul, seul avec ses problèmes. S'ensuit une certaine dévalorisation. Beaucoup d'espoirs étaient posés sur la table et au final, beaucoup de désillusions. Faut-il avoir honte de ses échecs? Faut-il se cacher ses propres errements, des manques?

Je ne crois pas. La France est un des rares pays où l'échec n'est pas assumé en tant que tel. Ma propre expérience de trader découle de ce que j'ai appris durant mes études, mais aussi et surtout, de mes propres échecs. Je n'ai jamais eu honte de dire: j'ai rencontré des obstacles, je suis tombé... et je me suis relévé. Puis je suis retombé et je me suis encore relevé. Parfois, j''étais tellement cabossé que j'avais pas envie de me relever. Mais il faut se relever. C'est ainsi. Tous les plus grands traders ont connu l'échec plus ou moins gravement. Même Paul Rotter, Mr Bund, a failli arrêté le trading à une période de sa vie.

Raconter aux traders débutants que le parcours qu'ils empruntent a déjà été emprunté. Que l'échec est le premier pas vers la réussite. Voilà la vérité du trading. Dire que le trading est facile: trois indicateurs et hop... on encaisse, n'est sûrement pas la vérité.

Un trader qui a réussi est un trader qui a appris l'humilité car il connaît la difficulté du chemin parcouru. Chaque fois que je vois un trader qui clame qu'il est le plus fort et le plus grand, je ne peux m'empêcher de sourire. Humilité, calme et maîtrise sont des éléments essentiels qui caractérisent les traders. Faut-il posséder ces caractéristiques pour devenir trader. Ce n'est pas obligé. Faut-il les acquérir pour demeurer trader: très certainement.

Un apprenti trader doit donc se dire que le chemin qu'il envisage d'emprunter va être semé de réelles difficultés. Mais il doit savoir que ce chemin là a été parcouru par d'autres avant lui. Il devrait donc se sentir un peu moins seul durant les périodes difficiles.

Bon trading à tous

ZenT

Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

taravana 06/05/2008 07:50

que de sage parole zen,je suis dans cette espace,de debutant ,ou la dure realiter du trading fait des ravages ,je me bat comme je peut ,merci de tes conseils,et surtout a tout les debutant  un conseil gratuit "hihi"  "prendre le temp de gagner permet de perdre moins "

Milenko 03/05/2008 17:49

Totalement d'accord.