Portrait imaginaire: L'intello maniaco-dépressif

Publié le par Zenitud

C'est le trader cyclothymique. Il passe du stade euphorique au stade pessimiste sans phase intermédiaire.

Le lundi matin après avoir "tapé" vingt points sur le bund, il commence déjà à se demander quel hotel sera assez luxueux pour l'accueillir le week-end suivant. Le vendredi soir, après avoir finalement explosé un mois de gain durement acquis, il se demande ce que TF1 diffusera le samedi soir.

Etudes supérieures brillantes, engoncés dans de lourdes certitudes, le trading n’était qu’une première étape. Le premier étage d’une fusée qui devait le propulser à Londres et New York, voyageant en classe affaires entre les deux capitales de la finance mondiale.

Pour la première fois de sa jeune et... courte carrière, il se heurte à un problème insoluble. Il ne comprend pas ce marché qui se refuse à lui. Un pas en avant, deux pas en arrière. Cette désobéissance à la pensée logique, à cette cohérence qui lui avait permis d’obtenir les meilleurs diplômes, est agaçante, parfois même, désespérante. Dès que les marchés font ce qu’il veut, tout va bien. Il retrouve le moral. Il clique, tapote parfois nerveusement sur sa souris, mais ça finit par passer. Mais ce n’est pas toujours le cas et les périodes noires qu’il subit le plongent dans des abîmes de perplexité. Il a pourtant tout lu, tout étudié. Il sait ce qu'il doit faire pour réussir. Mais ça ne marche pas.

Il va lui falloir apprendre à penser autrement, à voir autrement. En premier lieu, une remise en cause personnelle est indispensable. Penser en termes de probabilités et non plus en termes de certitudes et de vérités acquises. Après une perte, il pourra continuer à croire qu'il avait raison et que le marché est "méchant" avec lui ou alors il pourra se dire qu'une fois son trade ouvert, c'est le marché qui décidait de son résultat. Et que ce résultat, positif ou négatif, n'était que le premier d'une longue série. S'il commence à raisonner ainsi, à laisser son Ego de côté, il devrait finir par ne plus s'interroger sur les programmes de TF1 le samedi soir. Dans le cas contraire, il pourra souscrire à un abonnement à un magazine TV, ses week-end seront ainsi bien remplis.

Bon trading à tous
ZenT

Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article