Stress Zone

Publié le par Zenitud

Bonjour à tous,

Avec l'entrée en zone estivale, il est de bon ton de considérer que les chaleurs du ciel et du soleil vont avoir une influence sur les marchés. Certains regardent les quartiers lunaires, d'autres enfin, lorgnent vers l'astrologie... Bref chacun regarde où il le souhaite et il n'y aucun mal à ça. Mais à titre personnel, en tant que trader, c'est le mouvement des prix qui m'intéresse. Soit je le comprends et je possède des stratégies à même d'y répondre, et dans ce cas, je clique. Soit je ne le comprends pas ou je ne possède pas d'outils suffisamment fiables pour y répondre, et dans ce cas, je continue à me lover amoureusement autour de la bouche d'air de mon climatiseur.

Depuis début mai, les marchés snt entrées dans une stress zone (SZ). Ce type de zone est caractérisée par une baisse de volatilité, une absence de tendance sur les unités de temps de maturité (UTM) pour un day-trader, des tendances impulsives marquées sur les unités de temps inférieures, et aussi (ou surtout), une floppée d'imprécations (que l'on ne peut reproduire ici) de la part des traders qui peinent à trouver un sens et une logique au marché. Si je ne devais retenir qu'une leçon après mes longues années sur les marchés, c'est bien de reconnaître aux marchés l'absence de logique et de cohérence.

 NIKKEI 225 UT D

 

Laissons les chandeliers japonais aux japonais... Le harami indiqué la semaine dernière a été effiace et redoutable avec une fermeture du gap laissé ouvert. Le bébé a donc été retrouvé. Heureux parents.  Les bandes de Bolllinger se sont resserrées et l'étoile filante sous UD marque la faiblesse des acheteurs à poursuivre le mouvement. Il faudra attendre demain matin pour avoir la confirmation (heureux veinards qui avaient déjà le résultat car à l'heure où j'écris les marchés asiatiques n'ont pas encore ouverts).

CAC UTD

Depuis le 17 juin, le CAC se trouve coincé entre le support des bas du début mai, LD et M(D)20que l'on a tapé aujourd'hui sans réussir à passer au-dessus. Cette formation ressemble, avec un peu d'imagination à une ETE. Il ne faut jamais se précipiter sur ce type de figure. J'en avais parlé lors d'une de mes premières analyses ici même. La confirmation du refus de casser M(D)20 et un renvoi des prix sur la zone des 3100 sera quand même à surveiller de près car l'objectif théorique de l'ETE serait la fermeture du gap laissé ouvert à 2840. Mais restons calme (j'allais dire restons zen) et ne brûlons pas les étapes. C'est juste une hypothèse à surveiller. D'autant plus que la même figure est présente sur le DJIA (avec une zone de résistance à 8600, l'équivalent de notre 3230) et une M(D)20 orientée à la baisse et qui sert de résistance.

 FCE UT60

La stress zone du FCE a débuté à la mi-juin. Ce qui appraissait à certains comme le début de la baisse s'est rapidement transformé en une zone de combat acharnée ou les lignes franchies sont immédiatement réattaquées. Résultat des combats, on n'avance plus, on ne recule plus. Dans ces conditions, le trader ou l'investisseur long terme devrait choisir de s'abstenir de trader ou d'investir. Il est toujours possible de jouer à pile, tu perds et face je gagne. Mais entre le je et le tu; le vainqueur n'est pas toujours celui que l'on croît. Ce sont donc des marchés de day-traders, des vagues impulsives rapides, de faux breaks... Il faut être actif et réactif. Sur le FCE, la zone des 3200-3210 a finit par céder sur la quatrième tentative (pour rappel à ceux qui se larvent au fond de la classe près du radiateur - éteint je l'espère - plus une résistance est attaquée, plus elle a de chances de céder, autrement dit, au quatrième test de résistance, vouloir contrer le test en shortant, relève d'une méconnaissance des statistiques). Ceci étant, si la première résistance a cédé, la haut du canal qui encadre notre stress zone a été enfoncé mais pas encore cassé en clôture. C'est encore plus flagrant sur le dax comme le montre l'exemple ci-dessous. Donc pour le moment, seule une clôture horaire au-dessus de la zone 3230 invaliderait le flag à l'oeuvre et pourrait redonner espour aux acheteurs. Les niveaux supports à surveiller sont 3165 et 3120 avant le énième test de la zone 3090/3105 qui devrait décider du sort du CAC. En attendant, continuez à observer les Uts courtes et profitez des vagues! C'est la saison!

DAX UT60

 

 Le flag indiqué sur le FCE est encore plus clair sur le DAX. Cinq zones de contacts identifiées. Les supports à surveiller sur la zone 4810/4800. La cassure du flag sera l'occasion d'initier des positions shorts en intraday. Vu le nombre de contacts, je doute que l'absence de tendance dure encore longtemps. Demain, NFP au programme. Les ADP du jour étaient inférieurs au consensus mais le marché a donné un joli head fake au traders trop pressés de shorter. Pour le moment, il est délicat de prédire un sens de sortie. On va suivre pas à pas ce que nous propose le marché et attendre qu'une tendance plus évidente ne s'installe sur les Uts longues.

 Bon trading à tous

Bernard

Publié dans Analyses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article