Analyse 20090813

Publié le par Zenitud

Bonjour à tous,

 

Support: un support est un niveau de prix ou une zone statique sur laquelle les prix marquent un palier et cessent de baisser. Les vendeurs ont trouvé en face d'eux des acheteurs en nombre suffisant pour arrêter le mouvement de baisse.

Plus le support est marqué (nombre de contacts entre les prix et le niveau), plus il est fort. Plus le support est marqué, plus sa cassure sera significative.

On pourraît arrêter là l'analyse du jour au vu de ce que que le FCE vient de nous jouer depuis plusieurs jours. Poursuivons dans les définitions.

Dans les tendances haussières, les traders se focaliseront sur les zones de supports afin d'initier des positions longues, en regardant sur les unités de temps de timing pour trouver le point d'entrée.

Autrement dit, en tendance haussière, un support est une zone où le trader doit se concentrer pour passer long. Espérer une cassure revient à se placer en mode espoir, le mode qui a ruiné tant de carrières de traders en herbe.

Bref, ce petit rappel pouvant être utile, essayons de regarder à quoi jouent nos indices boursiers! en train de défier tranquillement les lois de l'apesanteur, ou de reprendre le titre d'un fameux livre de François de Closet Toujours plus (haut).

 Le triangle qui avait suivi l'impulsion haussière des chiffres du chômage américain (à peine anticipé par les opérateurs quelques minutes avant, de la à penser... oups pardon, j'ai rien dit) a débouché sur une vague de correction qui donnait comme objectif la ligne de support 3440. Ce support, frappé à cinq reprises est fondamental. Si les acheteurs continuent à se manifester dessus ou à proximité, nous aurons rapidement les 3570 et 3630 sur le CAC. Dans le cas inverse, c'est vers 3330/40 qu'il faudra regarder. Difficile de se prononcer aujourd'hui, on est mois d'août, la liquidité reste faible, et les mouvements en tendance sont naturellement et comme chaque année amplifiés.

Il faut cependant noter la brutalité de cette hausse puisque après avoir refusé de corriger durant plusieurs jours, les corrections se font à plat, c'est-à-dire au-dessus des supports précédents, en vague ABC rapide et courte en points. Mais comme tout à une fin, il faudra bien que le marché corrige et retrouve une tendance plus saine une tendance en vagues.

FCE UT60

 

Sur le graphique , on aperçoit très bien les réactions sur le support majeur à 3440. La M(60)147 reste haussière et n'a été que faiblement attaquée par les vendeurs. La résistance oblique du triangle a été briévement enfoncé mais pas cassé. Il convient de surveiller ce point au cas où elle tiendrait. Un nouveau triangle d'objectif 3360 serait alors de mise. Si le support a tenu, une sixième tentative serait très certainement fatale.

DAX UT60

La situation est totalement différente du côté du DAX. Et il convient toujours de s'interroger sur la perénnité d'une tendance lorsqu'elle n'est pas suivie, voire anticipée, par le DAX ainsi que d'autres indices leaders.

Déjà on peut s'apercevoir que notre support équivalent n'existe pas sur le DAX. Ensuite, il a allégrement franchi la M(60)147 et il peine à rebondir. Enfin, notre M(60)147 sert de résistance au pullback qui s'est produit avant-hier.  Une reprise de la baisse sur ces niveaux offrirait une R/R très intéressant. Nous allons donc surveiller cette borne avec grande attention.

 

 

 En résumé, dans ce type de marché, on peut travailler de deux façons (exclusivement ou l'une après l'autre). D'abord on travaille sur la tendance, c'est la base et c'est évidemment ce qui est conseillé pour débutants et moins débutants. Ensuite, on peut jouer à travailler les excès haussiers en surfant sur les vagues de retracement. Ce dernier exercice requiert un peu plus de métier et exige de rentrer sur des stratégies bien établies et de tenir les positions. Il n'est pas à conseiller aux débutants. Apprendre à se concentrer sur quelques techniques de base étant le meilleur moyen de progresser et de s'affirmer en tant que trader. La confiance restant un élément capital pour réussir à trader, jours après jours, et ce, quelques soient les conditions de marchés.

 Bon trading à tous

Bernard

Publié dans Analyses

Commenter cet article