Règles de base pour démarrer en trading

Publié le par BPD

1 - Déterminer la direction du marché!

La première question à se poser avant d'intervenir sur les marchés est de savoir si le marché est en trend (hausse ou baisse) ou en trading range, et ce sur plusieurs unités de temps. Même un day-trader doit regarder les UTs longues afin de resituer son action dans le mouvement global des marchés. Autrement dit, il faut connaître les forces sous-jacentes qui dictent leurs réactions aux marchés.

2 - Agir en connaissance de cause!

Ensuite on décide soit d'accompagner le trend (trend-following) si l'on estime que le potentiel n'est pas épuisé (sur force ou sur repli), soit de le contrer si l'on estime que le potentiel du trend est épuisé et qu'un retournement est en train de se produire (trend reversal, contrarien).

3- Repérer les zones de prix qui font les mouvements!

Noter et repérer scrupuleusement les zones de support et de résistance sur plusieurs unités de temps afin de comprendre les réactions du marché. Un marché qui va casser une résistance dessine un futur point support, et inversement. Un marché qui rebondit sur un support, l'enfonce sans la casser, reste un marché haussier. Lire les réactions du marchés de manière froide.

4 - Tracer les lignes de tendance.

Quand un marché part en trend, il nous offre le plus souvent une ligne de tendance claire, ou un canal de tendance clair. Il suffit alors de suivre attentivement les réactions des prix sur les lignes tracées pour pouvoir intervenir de manière efficace. En trading, apprenez constamment à rester simple (Keep It Simple). Extraire l'essentiel d'un foisonnement de données diverses et éparses reste l'objectif de tout trader averti.

5 - Mesurer les retracements après une vague d'impulsion.

Après une vague significative sur une UT donnée, on doit prêter une attention toute particulière, à la forme et au niveau du retracement qui s'effectue (38%, 50%, 62). Si un trend est mature sur UT5, mais qu'il ne nous donne pas de signe d'essoufflement sur UT60, par exemple, nous chercherons tous signes de retournement sur UT5 sur les zones de retracement.

6 - Les moyennes mobiles (MMs ou MAs)

Adaptez vos moyennes mobiles aux sous-jacents que vous souhaitez trader. Apprenez à suivre leurs comportements, vitesse, écart, S/R... Vous pouvez en utiliser 2 ou 3. Les MAs donnent une indication claire, mais retardée, sur le trend. Soyez sûr que le marché est bien en tendance sinon les faux signaux se multiplieront.

7 - Les indicateurs

En débutant, on a toujours tendance à vouloir utiliser des indicateurs, à les adapter, à en créer. Hors, les indicateurs ne sont qu'un reflet des prix (prix et volumes, prix et temps...). Tout est dans les prix et les volumes. TOUT. Donc si vous utilisez des indicateurs, encore une fois, restez simple (RSI, Sto, MACD, CCI ou Adx). Les indicateurs doivent vous aider à lire le marché, mais ils ne sont pas le marché, ils ne sont qu'une image a posteriori de ce qui se passe sur le marché!!! Un MACD qui croise et est haussier, c'est parce que les prix se sont retournés depuis un bon moment... Donc utile, mais pas la panacée.

8 - Le volume.

Le volume, en plus d'une barre sous votre graphe en chandeliers, est une mesure de la participation, de l'intérêt des opérateurs au mouvement en cours. Il est la force, l'essence du mouvement. Il doit vous éclairer comme nul autre outil. Apprenez à le maîtriser!!! Un gros volume sur un BreakOut montre à l'évidence que la force est du côté des acheteurs. Si immédiatement les prix se replient, c'était juste un pétage de stop! Un gros volume après une vague de baisse, c'est la panique qui saisit les opérateurs, ils ont tous vendu, s'ils ont tous vendu, le marché va soit stagner, soit remonter (il n'y a plus de vendeurs). Un gros volume après une hausse sans retracement, c'est l'euphorie qui saisit les opérateurs (généralement, ceux qui ont gardé le doigt sur la sourie depuis le bas, en attendant une vague de retracement qui n'est jamais venue), si tout le monde a acheté, le marché ne va plus monter; et il va donc nous faire une jolie vague de retracement.

 

J'ai abordé ici uniquement les aspects techniques, les aspects techniques de base qui plus est, mais un trader complet, doit aussi se pencher sur la face visible, la face réelle de la finance, qui est l'économie. Ce vieux débat ne sera jamais tranché, mais suivre les fondamentaux économiques permet incontestablement d'avoir un plus, qui dans les moments cruciaux (peut-être pas aujourd'hui, mais demain ou après demain), finit par faire la différence.

 

Publié dans Trading

Commenter cet article

Arnaudbzh 09/07/2007 14:51

Bonjour,merci pour ce petit récapitulatif des éléments de base à surveiller.J'aimerai également apporter ma pierre à l'édifice à propos desindicateurs.Comme dit fort justement, le MACD étant construit à partir de moyennesmobiles, il a du retard, donc assez peu judicieux pour lesentrées/sorties. Par contre il donne de très bonnes indications avecles divergences, divergences cachées.Reste à le paramétrer de la bonne manière. A la manière d'Eric Lefort,il faut comprendre comment est construit cet indicateur. Des MME, trèsbien. Pourquoi 12-26-9 en standart ?? Une MME12 et une MME26, que l'onsoustrait (soit (12+26)/2=19 périodes), le tout accompagné d'une lignede signal, la MME9. Il faut donc que le mouvement étudié soitrégulièrement soutenu par la MME19. S'il est soutenu par une MME50,il faudra régler le MACD en 25-75-9 ou 30-70-9 par exemple (25 et 75encadrent bien une MME50).C'est ainsi que les divergences seront de bonne qualité.Quand on change d'UT, il faut à nouveau vérifier les réglages.Ceci dit, on trouve des moyennes plus réactives, la MM de Hullpar exemple. Mais elle est utilisée pour lisser un cours, pas pourle soutenir.Bonne continuation.Arnaud

Zenitud 09/07/2007 15:09

bjr
Merci pour ton intervention, claire et utile pour tous.

sud1972 06/07/2007 11:34

bonjour, zenitud
tres clair comme a votre habitude...
je rajouterai juste une chose pour les debutants (dont je fais partie), je pense qu il est necessaire de faire attention a ne pas choisir des indicateurs differents mais faisant parti de la meme catégorie.
je m explique, en prenant plusieurs indicateurs de meme source on peut etre pousser a "croire" un peu plus a ce que veux nous dire le marché....et tomber dans ce piege,donc comme vous le dites restez simple dans vos indicateurs et essayez de les choisir dans des categories differentes, ex :
1 momentum1 tendance1 sentiment1 vomumesetc...ce n est que mon humble avisa bientot,continuer c'est un plaisir
sud.