L'art de l'adaptation

Publié le par Zenitud

Pourquoi le trading est-il si difficile à maîtriser?

 En dehors des éléments techniques, psychologiques... pourquoi est-il si difficile de réussir en trading. Je parle de réussite sur le long terme bien évidemment. N'importe qui avec un peu de chance peut voir son compte de trading grossir en quelques semaines, voire quelques mois. Mais quand il s'agit de dégager des performances années après années, le nombre de traders se réduit considérablement. Comme je ne crois pas à la fatalité et queje crois en l'homme, je pense que tout un chacun peut réussir ... à condition de s'en donner les moyens.

Il s'agit donc d'abord d'élaborer des stratégies de trading complètes et fiables. Chacun peut le faire. Il faut ensuite les appliquer avec rigueur et discipline. Là on commence à toucher à un des problèmes récurrents que j'ai pu rencontré chez tous les traders débutant. Il faut définitivement se mettre en tête que le trading n'est pas un jeu. Vous êtes là pour gagner de l'argent, pour votre travail. Donc vous devez appliquer strictement ce que vous avez décidé. Vous renoncez définitivement à vos émotions telles que la peur, la cupidité ou l'euphorie. Vous tradez comme une machine doit trader!!! C'est au bout de X trades que vous connaîtrez la réponse à vos inquiétudes. Prenez par exemple une entrée sur cassure, un break out; Vous avez étudié vos graphiques, vous savez que vous devez placer votre stop à 15 pts, votre sortie à 10, 15 ou 20 pts. Vous le faites. Et vous acceptez que les marché tape votre stop avant de remonter, que votre pt de sortie soit effleuré avant que le marché ne se retourne et vous éjecte. Vous acceptez définitivement le verdict du marché. Une perte n'est pas une remise en cause personnelle. Un gain n'a pas de quoi vous faire sauter au plafond. C'est comme ça. Pour réussir, il vous faut commencer à appréhender le trading de cette manière. Les fluctuations de marché sont aléatoires. Une fois la stratégie entérinée par le clic de souris, votre honneur et votre fierté n'ont plus de place sur le champ de bataille du trading.

Ensuite, vous devez avoir développé des stratégies de trading tout terrain; j'entends par là, des systèmes qui vont vous permettre de réussir quelles que soient les conditions de marché.  Tous les traders ont un biais, certains sont contrariens, d'autres ne vont jurer que par la tendance, certains scalpent deux points, d'autres enfin swinguent en overnight. Mais quoiqu'il en soit, il faut que son système fonctionne et soit adapté aux conditions de volatilité du marché. Il faut savoir choisir aussi ses sous-jacents. Par exemple, je vais pouvoir trader une configuration sur le FCE et pas sur le DAX. Généralement je privilégie le FCE pour le contrarien et le DAX pour les tendances. Un trader doit connaître les caractéristiques des différents contrats Futures qu'il utilise. Je connais des contrariens; très contrariés aujoud'hui, qui ont voulu arrêté la marché haussière du dax de ces derniers mois. Au final, ils n'ont réussi qu'a alléger lourdement le compte de trading. Donc le trading nécessite une adaptation constante. Pour cela, remise en cause et humilité obligatoire. Croire que c'est gagné est le premier pas vers l'échec.

Toujours plus: vous avez fini votre objectif de journée mais vous voulez encore plus (des fois ça marche mais pas toujours). Parfois il vaudra mieux investir sur votre avenir. Donc, vous fermez votre plateforme de trading (c'est mieux, on sait jamais des fois, les doigts ont tendance à aller vers la souris tout seuls... ) et vous étudiez toutes les données que vous collectez précieusement (fiches trades, journal de trading...). Un trader qui veut survivre sur les marchés devrait consacrer 2 ou 3 heures par jour à travailler ses systèmes d'entrée, de sortie, de gestion, étudier de nouveaux sous-jacents... Bref un trader qui survit est un trader curieux, un trader agile et souple pour changer vite de stratégie quand celle qu'il utiliser ne fonctionne plus.

Par contre, lorsqu'une stratégie fonctionne, je ne saurai trop vous conseiller de l'utiliser à fond sans trop vous disperser (c'est mon dada, vous aurez remarqué, mais vous aurez tout le temps de vous disperser quand vous ne saurez plus quoi faire de votre argent). Donc évitez de sauter d'une stratégie à l'autre. Une bonne entrée pour prendre le trend, une autre pour le contrer. Et vous en aurez assez pour avoir de jolis mois de trading. Par contre, suivez là de près, dès que le marché va se mettre à gronder, si votre stratégie souffre, réagissez de suite. L'élément essentiel à surveiller ce sont les brusques changements de volatilité en daily.

Enfin, réfléchissez à ce dont vous avez besoin, ou à ce que vous souhaitez réaliser. Regardez ensuite de manière lucide si vous êtes capables de le faire ou pas. Donnez vous des objectifs réalisables. Inutile de vouloir faire des % avec plusieurs 0000. Soyez patients dans votre manière d'aborder le trading. J'ai personnellement perdu beaucoup de temps à vouloir en gagner. Alors si ce que j'essaye de vous expliquer pouvait vous en faire gagner je serai très heureux.

Bon, c'était un petit article de rentrée après trois semaines de congès bien mérités; Je vais essayer de faire quelques articles (un peu plus consruit que celui-ci). Mais bon, j'espère que vous allez réagir et apporter votre pierre à l'édifice, c'est ensemble que l'on avance. Rarement seul.


Publié dans Trading

Commenter cet article

Yves Dufresne 14/01/2015 17:44

Bonjour!
Un p'it remerciement pour cet article. Je suis entrain d'apprendre le trading et ma foi vos conseils
me sont très utiles. Merci encore une fois!

Bernard Prats-Desclaux 15/01/2015 08:14

De rien, ce blog est un moyen de rendre aux autres ce que le trading m'a apporté.

Bonne continuation

Bernard

Ptitfour 14/08/2007 17:45

Vis à vis de ma 1ere interrogation et sans parler d'erreur forcément, penses-tu qu'il s'agissent d'un alternative intéressante sur la gestion d'une pause?
 
Dans l'attente de ton tuyau sur l'étude des trades after market
Merci bien 

Zenitud 15/08/2007 09:48

Désolé je comprends pas. Je pensais avoir répondu.
Pour la première question; tu me demandes si passer d'une stratégie scalp à une stratégie intra ou swing est une bonne stratégie? Si c'est ça ta question, je pense que c'est une bonne stratégie. Par définition, un reverse long commence par un reverse court. Donc si tu as le timing sur le court (1') et que au fur et à mesure, ça s'éclaire sur les UTs plus longues, c'est évidemment bien de trader les Uts sups. Enfin c'est mon avis.
Pour l'étude des trades  après marché. Je vois pas ce que tu demandes. Précise ta pense STP. Merci.

Ptitfour 13/08/2007 22:18

Bonsoir
Encore merci pour ces ecrits bien vrai...en parlant de méthode, je suis à l\\\'affut d\\\'une méthode de gestion de position dédiée aux scalps ut1 (en plus tu es assez contrarien je le suis aussi surtout en ut1, je travail aussi en tendance d\\\'ailleurs j\\\'ai tendance à  changer de stratégie en cours de trade si jamais je suis dans le mauvais sens...meme si j\\\'ai tjs de la marge au niveau de mon risc/money management acceptation de 25/30pts de perte...c\\\'est à dire passer du scalp de 5min par exemple au scalp de 2h....avec un renforcement de ma position pourtant en perte latente.... aujourd\\\'hui encore je m\\\'en suis sorti plutot très très bien....)
Est-ce une erreur?
Je suis aussi curieux de voir ce que tu peux nous apporter sur l\\\'étude des trades after market...(en effet entre le moment ou l\\\'on prend une pose le marché  forme une vague, bougent les mms, les indicateurs, les bougies etc....et le moment ou l\\\'on va étudier ce trade c\\\'est à dire le soir, le graph est statique et n\\\'évolue plus comme on a pu le voir pendant la séance....et je me fais souvent la remarque"eh bien la j\\\'aurais pu shorter, la j\\\'aurais passer long etc....mais ce n\\\'est pas pareil du tout après coup...)
Comment peut-on rester pertinent sur l\\\'analyse du trade after market?
Merci pour ton travail.
Bon trades à tous.

Zenitud 14/08/2007 08:17

Concernant ton premier point, et ta question "est-ce une erreur?": je ne juge jamais le trading des autres. Jamais. Cela voudrait dire que je détiens la vérité. La seule. L'Unique. On peut très bien rentrer toi long moi short sur un même point et avoir un trade gagnant chacun. Donc Le seul juge de paix encore une fois reste le compte de trading. Et là quand je ne le connais pas, je ne peux rien dire.
Concernant ta 2° interrogation si je comprends bien, la difficulté est justement de réussir à trader pendant la journée de la même manière que l'on étudie ses trades le soir. A froid. Calmement. En s'extrayant totalement du contexte, en se focalisant sur les vagues, les mouvements, les prix.
Et pour rester pertinent en analyse après marché, le soir même c'est difficile. Mais rien n'empêche de faire défiler au hasard ton flux (quelques jours, semaines auparavant) , d'arrêter, puis de le bouger barres après barres et d'essayer de voir ce que tu ferais.

Arnaudbzh 10/08/2007 21:40

Bonjour,
tout d'abord, je vous souhaite un bon retour sur votre blog (!),de mon coté je commençais à trouver le temps long sans vosarticles.Pour un premier article (non structuré, comme vous le dites)il a le mérite d'insister sur le nerf de la guerre, à savoir la méthodeet la capacité de remise en cause permanente qu'il faut acquérir.
Dans les 2 ou 3 heures d'études, j'imagine que vous incluezégalement le temps nécessaire au débriefing des trades de lajournée et comment les améliorer.
MerciBonne journéeArnaud

Zenitud 11/08/2007 11:27

Bjr Arnaud
Merci et depuis le temps que tu fréquentes le blog tu peux me tutoyer ;)
Oui, j'étudie les trades faits le jour ou mêmes les jours précédents et ceux que j'aurais pu/dû faire! A ce propos tu me donnes une idée, je vais essayer de pondre un article sur l'organisation du trader, notamment l'étude des trades. Mais encore une fois, je donne juste un avis personnel, en aucun cas une vérité, à chacun de faire le tri, de rejeter ce que je dis, de l'adapter à son cas ou de l'adopter.

FD 10/08/2007 17:27

Merci pour l'article. "Et vous acceptez que les marché tape votre stop avant de remonter, que votre pt de sortie soit effleuré avant que le marché ne se retourne et vous éjecte. ">Difficile à accepter en effet !"Un trader qui veut survivre sur les marchés devrait consacrer 2 ou 3 heures par jour à travailler ses systèmes d'entrée, de sortie, de gestion, étudier de nouveaux sous-jacents... Bref un trader qui survit est un trader curieux, un trader agile et souple pour changer vite de stratégie quand celle qu'il utiliser ne fonctionne plus.">Comment peut-on les travailler ? Par des lectures, des backtests ?

Zenitud 10/08/2007 19:50

Oui il faut lire, essayer de discuter avec d'autres traders (ceux qui cherchent, ceux qui aiment partager...) ensuite tu prends des stratégies q;ui t'intéressent (reprenons l'exemple de mon break out, et on recherche des discriminants permettant de faire le tri parmi les BO (taille, volume, position, vol avant, tendance avant, quelle vague en cours... ) On compile le tout et on voit si ça donne quelque chose de sympa. On cherche ensuite comment optimiser son stop, comment optilmiser sa sortie... Il ne faut pas oublier donc d'accumuler des archives, j'ai les graphes de la plupart des futs depuis 5 ou 6 ans dans toutes les UTs ainsi que les datas.