Analyse Hebdomadaire

Publié le par Bernard Prats-Desclaux

 

CAC40 UTD: En sortie de Range? or False Break-Down

Sur cette Unité de Temps, en reprenant strictement le graphique de la semaine dernière, on s'aperçoit que la préparation qui était alors en jeu a pleinement fonctionné. Le refus de repasser au-dessus des 3452 qui servent de barrière depuis mantenant plusieurs semaine a donné l'occasion aux vendeurs de tenir le marché pratiquement toute la semaine à l'exception de mardi, en intraday, uniquement. Il est d'ailleurs tout à fait remarquable que si l'on aborde les marchés avec le bon esprit (c'est à dire libéré de ses a priori) pour se concentrer uniquement sur les faits et les mouvements, on ne peut qu'être bluffé par la précision du mouvement en cours.


 

SMA20 baissière, une clôture sous LD, sous le support à 3375/80 et à 3345, la validation de la sortie de la figure baissière (triangle, ou diamant), la clôture à 17:35 sur les bas du jour... Autant d'éléments à mettre du côté des vendeurs. Côté longs, rien ne plaide en leur faveur... du moins sur le cash.

Les objectifs restent donc les mêmes que ceux indiqués depuis plusieurs semaines, à savoir 3280 et 3150/30 à un horizon de deux/trois semaines. Le niveau d'invalidation de la figure en cours pourra être abaissé sur la zone 3425/35.

Les indicateurs classiques sont tous baissiers, sans présenter de signaux de rebonds. Nos propres indicateurs pointent eux aussi vers la baisse même si nous continuons à rester méfiant et à refuser de travailler ce mouvement sans précautions. Ainsi que nous l'avons expliqué depuis plusieurs semaines, il est facile de prendre position en intraday, de sécuriser les trades et de laisser courir tout ou partie. Les risques sont ainsi réduits à des trades intradays et nous pouvons largements profiter aussi des mouvements de rebonds qui ont lieu. Cette réactivité est l'inverse d'un trade passif qui use les nerfs et n'optimise pas les performances.

 

Etats-Unis: DJIA / S&P500 / NDX et VIX

 

 

 

Le bémol à ce scénario d'une limpidité sans égale est que depuis plusieurs semaines, les marchés européens résistent remarquablement et j'avais d'ailleurs indiqué la nécessité de jouer des spreads Short US / Long EU et ce pour la première fois depuis de très très longues années. La baisse aux Etats-Unis est donc largement en avance. J'essaierai de développer une analyse spécifique sur les marchés US cette semaine.  Vendredi soir donc, les Etats-Unis ont sauvé la mise d'une séance qui s'annonçait catastrophique, minée par le fiscal cliff, quand des rumeurs favorables à un accord sont parvenus à rendre le sourire aux acheteurs et surtout à obliger les vendeurs à couper leurs poses (en gain!!!) afin de passer un week-end serein. Il est cependant à noter la force du $VIX qui résiste sous les 20, sereinement, alors que les US ont entamé une baisse constante depuis le 14 septembre (Cf l'article Goldman a dit).

 

 FESX - UT120

 

 

 

L'indice phare de la zone euro a testé et enfoncé pour la quatrième fois son support majeur sur les 2430. Testé, enfoncé et... tenté de s'y maintenir sous l'influence du rebond intraday des Etats-Unis. Donc il est trop tard pour vendre le marché, d'autant qu'il existe des divergences sur les indicateurs, divergences dont la forme et le contenu ne présente pas un fort taux de fiabilité, mais qui en étant là, pourrait encore donner l'occasion d'un rebond plus poussé. Donc on attendra un rebond sur les zones 2460 et 2490 pour éventuellement envisager des shorts. Là aussi on priviligiera les trades intradays très faciles sur cette indice au carnet d'ordres très étoffé, contrairement au FCE qui ne permet guère d'envoyer plus d'une dizaine de contrats en scalping.

Publié dans Analyses

Commenter cet article