Analyse Hedbo

Publié le par Bernard Prats-Desclaux

Depuis début novembre, alors que tout le monde était baissier (ou presque) , je signalais à maintes reprises que la tendance était baissière en intraday, mais que je me refusais à travaillais en swing short.


Ce que je lisais sur nos graphes, nos indicateurs et les analyses que nous faisions de la participation des différents opérateurs, nous montraient qu'il n'y avait pas un appétit à la destruction de valeur. La fausse sortie baissière sous 3350 a permis aux longs de reprendre la main. J'avais alors donné un objectif haussier moyen terme sur 3780/3830. Cet objectif reste valable mais nous verrons plus loin dans quelles conditions et comment il serait possible de le travailler.

 

Mais aujourd'hui, un consensus se dégage pour une hausse continue et sans retracements des marchés. Je parle de consensus parmi les professionnels. Je reste partagé c'est le moins que l'on puisse dire. Rien ne change sur les marchés. Les mêmes mouvements provoquent les mêmes réactions. Suivre le troupeau n'est jamais une bonne idéeUn trader doit se forger sa propre analyse, indépendante de la pression de l'environnement. Et s'il se trompe, son money mangement est là pour le protéger. Et de la même manière que j'indiquais mes réserves sur la baisse, je me retrouve à nouveau à être très prudent sur la hausse actuelle. Trader n'est jamais claironner. Vous trouverez dans le tableau de tendance les différents niveaux des tendances actuelles. Mais il me semble que nous commençons à atteindre des niveaux où l'hypothèse d'une vague corrective, ou d'une poursuite du range, est un scénario qu'il convient d'étudier sérieusement. Et puis, lorsque je commence à voir des shorts depuis les bas qui commencent à en avoir assez de voir leur gestion remise en cause et qui décident de passer long... La prudence en long s'impose. Donc tendance haussière oui, mais vague corrective à jouer pour les plus aguerris.

 

 Les Etats-Unis: DJIA et S&P500

 

Les deux indices américains sont en train de valider des figures de retournement (EDS) sous des supports (13300 pour le DJIA, niveau suivi depuis plusieurs semaines), les bollinger se referment tranquillement, M20 haussière en support. Les indicateurs restent haussiers mais commencent à montrer des signes d'essoufflement (c'est normal, il suivent les prix -sic!). L'idée de travailler Long EU Short Us recommandée depuis plusieurs semaines a particulièrement bien payé.

Tant que 13 300 sur le DJIA et 1440 sur le SP seront résistances... Au-delà, on libèrera du potentiel pour une nouvelle hausse impulsive.

 

 

CAC UTD

 

Surachat, Boll qui se referme, correction à plat... Depuis la reprise sur la base du triangle, on dénombre 4 chandeliers verts (marubozu) pour 9 doji ou quasi doji. La tendance est donc haussière, mais on passe plus de temps en range serré avec une forte baisse (un écrasement!!) de volatilité, comme nous le verrons plus bas. C'est le type de hausse qui appelle une correction (SMA10 et SMA20 à surveiller en target).

 CAC UT240

 

La cassure de la trendline haussière depuis les bas de novembre a donné l'occasion aux longs de prendre à contrepied les shorts (beartrap) mais les acheteurs n'ont pas réussi à pousser leur avantage plus loin en bloquant l'avancée exactement sous la trendline. A suivre donc en cas de nouvelle poussée. La boll inférieure reste à marquer.

 

CAC UT60: L'illusion du mouvement

 

Le marché passe son temps en range ou presque. J'avais déjà montré ce phénomène au début de l'année lors de la hausse qui avait duré sur le premier trimestre. No comment donc. Mais cela devrait vous donner des idées pour le trading au quotidien. Restez toujours calme et serein sur les notions habituelles que l'on entend, sur les débats enflammés. Le marché lui reste très calme. En range. C'est un constat, un fait. Un trader agit sur des faits, pas sur des propos, des commentaires. Un point c'est tout. Il saute d'une phase de range à une autre et celui qui attend le saut, va souvent être tellement tapé sur ses stops qu'il finit par ne plus être là lorsque la nouvelle tendance se déclenche enfin. Il ajoutera donc de la frustration à la colère. Ce qui n'est jamais le bon moyen d'aborder les marchés. Il existe un gouffre entre la réalité vécue et la réalité des prix. En prendre conscience est essentiel.

 

Sur le graphique ci-dessous, on distingue nettement deux vagues de hausse de taille quasi identique (199.5 et 193.5). A suivre donc, en sachant que l'extension suivante donnerait un target sur 3720/30. L'extension maximale envisagée avant une correction de 80 à 100 points. Au-delà, il conviendra d'activer les stops pour ne pas se faire embarquer dans une reprise de tendance impulsive.

 

 

Publié dans Analyses

Commenter cet article