Analyse Hedbo - CAC40

Publié le par Bernard Prats-Desclaux

QUOTES

La semaine dernière j'avais mis l'accent sur le bear trap et sur la nécessité de travailler les marchés de manière rigoureuse et disciplinéeC'est la base de toute stratégie d'intervention sur les marchés. J'avais signalée la première zone support à 3480 comme première base d'un rebond possible des marchés après deux ou trois jours d'accumulation. Force est de constater que les marchés ont parfaitement suivi ce scénario. J'ai reçu de nombreux mails et DM. Content que vous ayez pu en profiter. Tout simplement. 

 

Pourtant... en tant que trader et en tant qu'analyste, se réjouir de voir le marché suivre son scénario ou l'un de ses scénarios n'est jamais une bonne idée. Un trader doit rester totalement froid et calme. Je vois, je lis, et j'ai vécu en live, durant mes nombreuses années sur les marchés, les querelles entre bulls et bears. C'est normal. Chacun veut défendre ses positions car... des positions représentent souvent un investissementdonc un gain ou une perte. Et qu'on le veuille ou pas, l'homme a tendance à se laisser gagner par ses émotions. C'est pour cette raison que le trading est si difficile. C'est aussi pour cela que beaucoup ne font que passer. Tous les traders avec qui j'ai travaillés dans le milieu professionnel ou que j'ai formés pour me rejoindre, ont ainsi appris, grâce à des règles d'analyses et d'interventions très rigoureuses, à ne jamais laisser leurs émotions leur dicter leur conduite et leurs paroles.

 

CAC UTD

 

 

La tendance reste donc toujours haussière et tant pis pour ceux qui n'ont pas voulu croire à ce que les marchés nous avaient dit la semaine dernière. J'avais signalé que les grosses mains n'étaient pas encore rentrés. Tant qu'ils ont respecté leur money management, une perte reste une perte. Et ce n'est rien de plus. Sur cette unité de temps, tant que la zone 3470/80 reste support, il convient de travailler en long en attaquant les supports sur les Uts courtes pour distribuer sur les longues. Rien de neuf donc!!!

 

Par contre, on a attaqué les hauts de l'année et là, les acheteurs ont visiblement peiné à tenir la main. Une petite zone de distribution a été repéré par nos algos. Donc, je continue à travailler toujours de la même manière, on ne se précipite pas à l'achat. Ceux qui l'avaient fait la semaine dernière au lieu d'attendre les niveaux indiqués ont peinés à tenir leurs positions et ont laissé du stress dans leurs actions. On pourra donc continuer à rester long sur les niveaux indiqués dans l'étude du FCE UT60, mais avec une possibilité de prendre short pour jouer au moins une vague de retracement intermédiaire sur les niveaux de résistance actuels. Les moins aguerris resteront prudent sur ce type de trade et passeront leur tour pour se concentrer sur la tendance

 

FCE UT60 

 

 

J'ai tracé deux zones supports grahiques classiques. 3525/30 et 3470/80. Elles mériteraient d'être affinées mais elles sont déjà suffisament parlantes pour pouvoir trader efficacement dessus. En short, target sur la première zone avec surveillance reverse long sur cette zone. On préfèrera les shorts sur dépassement des hauts de vendredi. Si une baisse venait à se déclencher sous 3558, on pourra travailler en scalp rapide sous cette zone intermédiaire pour aller chercher les 3520/30.

 

Pensez toujours à rester simple lorsque le marché réagit de manière simple. A force de vous compliquer la vie, vous finissez souvent par ne plus voir la réelle simplicité de ce qui se déroule sur vos graphiques. Quand le marché changera, nous pourrons toujours modifier notre manière de l'aborder. Mais le moment n'est pas encore venu.

 

Juste un mot rapide quand même, regardez bien ce qui se passe en ce moment sur les taux, c'est essentiel à la compréhension des mouvements sur les marchés actions.

Niveaux à surveiller 3520 et 3470 en supports3590 et 3655 en résistance.

En résumé très rapide, sous 3520, la tendance haussière sera fragilisée et sous 3470, nous repasserons neutre à moyen terme. Seule la cassure des 3600, validera l'accélération de la tendance haussière, la sortie du range, et la projection probable du CAC sur la zone 3780/3830.

 

 

Publié dans Analyses

Commenter cet article