Analyse Hedbo - CAC40

Publié le par Bernard Prats-Desclaux

Bonjour à toutes et tous,

Les marchés sont drivés par la liquidité. Je le répète ici et ailleurs depuis des mois. Les sceptiques commencent à comprendre. Et le fait surprenant depuis deux semaines est que l'on marche à front renversé. Alors que l'inquiétude sur l'arrêt (progressif tout de même, n'exagérons rien, avant fin 2013 contre 2014 envisagé) de l'injection des liquidités américaines (85 milliards par mois) vient d'être compensée (enfin!) par une BCE et un Mario Draghi qui, mois après mois, réussit à couper avec la politique de ses prédecesseurs. Les marchés ont appréciés. Normal, lorsqu'on parle de carburant, la bourse se rassure et accélère. La sortie des chiffres américains meilleurs qu'attendus à légèrement fait fléchir les marchés européens avant que les US ne terminent proche des hauts. Il faut dire que l'économie américaine est capable de réusir des prouesses puisqu'elle offre des créations d'emplois supérieures, des corrections à la hausse sur les mois précédents et un taux inférieur à celui attendu.

Bref, le meilleur des mondes pour des marchés et des financiers qui détestent rien de plus que le doute et l'incertitude. No comment donc et Enjoy!

Analyse S&P500 Daily

20130708-SPX.jpg

La SMA20 signalée comme résistance la semaine dernière a enfin été franchie après trois tentatives ratées. Le premier obstacle enfin passée, les acheteurs ont repris la main mais se trouvent confrontés à une double résistance oblique (Ligne de tendance baissière et pullback sur l'ancien canal haussier). Le scénario de baisse rapide et impulsive que certains préconisaient n'a jamais été le mien. Comme en Europe, je plaide maintenant, pour un mouvement latéral. A suivre donc et à travailler sereinement en intraday.

Analyse FCE UT60

20130708-CAC.jpg

Le scénario d'une vague 2 est un scénario que j'ai défendu en début de semaine lors de mes séances de coaching. Avec un retracement légèrement supérieur à 50% et une force relative largement supérieure au Dax, le FCE montre qu'il ne veut pas baisser rapidement. Mon deuxième objectif haussier a été atteint (3795) et dépassé. Tant que le niveau support de 3720 tient, on doit considérer que la tendance reste haussière et/ou neutre mais certainement pas baissière. On devra donc agir en conséquence en privilégiant les achats rapides en intraday au-dessus de ce niveau.

L'objectif 3 que je recherche depuis deux semaines est un retour sur 3860. A voir donc si les acheteurs auront la force de tenir le marché et de propulser les prix sur ces niveaux. C'est le scénario que nous suivrons tant qu'il ne sera pas invalidé. La passage sous 3720 marquera non pas une tendance baisisère mais un passage à la neutralité. Une cassure franche des 3685 et évidemment des 3660 invaliderait ce scénario de neutralité et invaliderait l'hypothèse d'une III en cours. A suivre donc.

20130708-CAC2.jpg

Stratégies de trading

On travaillera long / Short 70 /30 tant que 3720 sert de support. On repèrera des stratégies intradays ou en scalping et on les appliquera. A partir de la zone 3830/40, on commencera à surveiller tous signaux de ralentissement et on repassera en trading équilibré 50/50. Si la zone 3860 était atteinte, on s'intéressera plutôt aux signaux shorts tant que 3920 résistera.

Sous 3720, on repasse neutre, sans biais et c'est seulement la cassure des 3680 qui déclenchera un biais baissier éventuel sachant que l'on ne tradera pas de système de trading de cassure sur ces niveaux là.Il convient donc à la fois de bien identifier les zones mais aussi de définir les systèmes de trading que nous pourrons utiliser.

Pour ceux qui voudraient tenter des petits swings la target haussière sur 3830/40 et 3860 reste une cible à trader. On travaillera alors les points d'entrée en trading contrarien si tendance impulsive baissière sur UTs courtes. Cf Le live à l'université Universbourse pour ceux qui étaient présents.

Cette semaine le marché montre des signaux intéressants mais une analyse aussi bonne (ou mauvaise soit-elle  -sic!-) peut être remise en cause dès les premières minutes de marché. Seul compte le trading. Autrement dit: repérage de configuration, choix d'un système de trading, choix d'une stratégie, gestion du risque adaptée et c'est tout. Et pour ça, c'est en live que cela se passe. Et nous en faisons tous les jours. Soyez prudents donc!

Bon trading à tous

Bernard @bpdtrading

Publié dans Analyses

Commenter cet article