Analyse Hedbo - CAC40

Publié le par Bernard Prats-Desclaux

La semaine dernière, j'avais évoqué le trend haussier et la possibilité de rallier notre target 3 à 3860 et ensuite la zone 3900/20 comme point de short possible. Le scénario a parfaitement été suivi par les marchés et on remerciera Bernanke et les minutes de la Fed. Donc depuis le point bas signalé en live lors de l'université, le marché a progressé de plus de 300 points.

Du côté des Etats-Unis, de nouveaux hauts de clôture annuels et historiques ont été inscrits. La course poursuite Hawkish-Dovish entre les banques centrales continue. C'est à celui qui se montrera le plus conciliant avec les marchés en leur fournissant les liquidités dont ils ont besoin.

On fera le bilan plus tard en espérant que ce sera son successeur qui aura à en gérer les conséquences. Bref, rien de nouveau. En tant que trader, on ne commente pas, on agit sur des réalités concrètes.

20130714-cac.JPG

Le pullback de la vague baissière s'est arrêté sur 61.8% de retracement et sur la zone de résistance que nous avions marqué depuis plusieurs semaines. A court terme un retour sur EMA40 (en rouge) ou la SMA20 et SMA147 (Bleu et pointillé) ne remettrait pas en cause la tendance haussière court terme. Pour le moment, on est obligé de parier sur la neutralité du mouvement en cours tant que 3920 sert de résistance. Il faudra que le CAC sorte par le haut de cette zone pour valider un nouveau rally haussier qui pourrait nous redonner de nouveaux hauts annuels. Sur cette unité de temps, notre biais est donc neutre avec des stratégies de range à travailler tant que le marché n'a pas montré qu'il désirait sortir de cette zone d'indécision. La cassure des 3920 en clôture devrait propulser le CAC sur des nouveaux annuels avec 4170/4200 en target potentielle. Mais c'est une histoire que nous aurons le loisir d'envisager plus tard.

A l'inverse l'hypothèse d'une ABC corrective reste d'actualité. D'où la neutralité de notre opinion et l'attente de la validation dans un sens ou dans l'autre. Essayer de deviner l'avenir peut être le jeu de l'analyste qui ne paye pas pour voir, mais ce n'est certainement le rôle du trader qui pose l'argent sur la table pour voir le jeu de son adversaire. En tant que trader, on ne pose l'argent sur la table que lorsque l'on pense que les probabilités de gain sont en notre faveur, comme je l'ai fait la semaine dernière en vous indiquant clairement le sens haussier et les targets à atteindre. Cette semaine, on va se contenter d'intraday et de stops courts où là nous pourrons trader de manière efficiente.

20130714-FCE-60.JPG

 

Le gap sous divergence UT60 a fait son effet puisque la progression des indices a été maintenu nous notre niveau de résistance qui correspond à 127% de la vague I ou A (selon notre décompte). Tant que cette résistance joue son rôle, la pression est sur les acheteurs avec une target sur 3810/15 en retour comme premier support objectif d'achat.

Autant la semaine dernière, j'avais donné un scénario clair, autant je me montrerai prudent cette semaine. Il y a beaucoup à faire en trading mais comme on arrive sur des zones qui vont être très disputées, le trading va exiger une grande réactivité. Je me contenterai donc d'indiquer les niveaux d'intervention sans spéculer sur le sens à venir (pour cela on avisera en intraday).

Cette semaine, j'ai pu faire du coaching actif et du trading temps réel sur le marché en démontrant comme je l'avais fait lors de l'université que l'on peut trouver des points d'entrée précis. Le timing reste essentiel en trading actif, je ne le répèterai jamais assez. Le timing vous donne un énorme avantage par rapport aux autres traders car il vous permet d'utiliser une arme essentiel qui est celle du levier.

moyen terme, la tendance reste haussière tant que 3750/62 reste support. En dessous de ce niveau, la tendance en cours commencera à être remise en cause. A plus court terme, la zone 3805/17 marque un point d'appui important pour les acheteurs. On pourra tenter des longs tant que cette zone sert de support, mais on se montrera beaucoup plus prudent que la semaine dernière, lorsque je vous indiquais privilégier les longs.

La configuration actuelle plaide aussi pour une correction possible à court terme, donc je reste neutre et travaillerai le marché dans les deux sens tant que la zone 3901/20 ne sera pas franchie en clôture daily. Enfin, on surveillera sur le FCE le point 3841.50 qui sert d'appui et n'a pas été testé par les vendeurs en dépit de plusieurs tentatives. Si l'on devait repartir en hausse sans casser ce niveau, on aurait incontestablement une marque de la force des acheteurs.

Tout test de la zone 3890/3905 devra être regardé de près pour évaluer la possibilité de placer des shorts. On pourrait avoir une dérive latérale sur ces niveaux avant de repartir à la hausse. On travaillera avec des stops courts et avec des double targets sur 3841 et 3815.

Bon trading à tous

Bernard @bpdtrading

Publié dans Analyses

Commenter cet article