Analyse Hedbo - Indices

Publié le par Bernard Prats-Desclaux

 

Les objectifs haussiers énoncés ici même début novembre sont atteints les uns après les autres. Mais cette hausse, calme, mesurée, sans retracement ni participation, permet à chacun de s'y retrouver à condition d'appliquer des règles de trading simples: les shorteurs éviteront de vendre les supports, ils préfèreront les nouveaux hauts, et les acheteurs achèteront les supports, les signaux intradays mais sans rechercher de grande tendance et un grand mouvement. Je répète cela depuis déjà deux bons mois. Inutile de s'écharper entre bulls et bears, entre volatilité ou absence de volatilité, un trader prend ce que le marché lui donne. Et s'il ne comprend pas, il s'abstient. Sinon, vous passez en mode gameplay et là, tant pis pour vous, et tant mieux pour no... les autres.


Indices UTS: SMI / DAX / ESTX50 / CAC40

 

 

Flambée du SMI qui permettait à ceux qui se plaignent de l'absence de tendance directionnelle de profiter d'un fort mouvement de l'EurCHF via cet indice. La grande bagarre de ce début d'année se joue sur le Forex et sur les Taux. 

 

Le Dax lui souffre a réaliser de nouveaux plus hauts sur la vague en cours. Idem pour l'Estx50 qui après avoir surperformer le CAC les 5 premières séances de l'année, manque lui aussi de souffle avec un possible DT à surveiller sur 29/28 et LC à 81. Tant que la résistance 29/28 tient, il convient de se montrer particulièrement prudent. Son dépassement signifierait très probablement un test des 3790 et 3810 sur le CAC40.

 

Le CAC a fait preuve d'un réveil tardif sur la zone des 3780, de là, à croire que certains shorteurs ont oublié leurs positions et ont été obligés de les couper ou de les rouler sur février... 

 

Le décompte sur tous les indices laisse envisager une vague 5 avec une 4 assez classique (d'autant plus que la 2 était courte en durée). On approche donc certainement d'une correction. Mais pour le moment, tous les signaux baissiers sont invalidés. Il faut donc pouvoir travailler les poses sereinement avec de la marge pour jouer à ce jeu là. A déconseiller aux débutants, bien évidemment. Le gap sur 3640 a vocation a être combler. Il subsiste un léger doute en raison de la formation du cycle complet, mais pour le moment, je parie sur un exhaustion gap et donc d'une correction au moins en ABC du cycle actuel.

 

 CAC UT60

 

 

Le CAC a réussi a sortir de sa zone de résistance sur 3730/35 mais les stops au-dessus n'ont pas joué le rôle de relais. Preuve que dans ce marché, chacun joue prudemment. Il accumule les divergences sur les indicateurs et sur toutes les UTs.  Typique d'une tendance haussière daily. Les niveaux à surveiller en intraday sont sur 3735 et 3712/06. Un passage sous ce niveau, devrait permettre un retour sur 3680 et déclencher une vague corrective. Encore une fois, pour jouer ce scénario, mieux vaudra jouer la vente des nouveaux hauts en encaissant une partie des gains sur les supports. Les BB se referment déjà et M20 a servi de support.

 

Pas de vente sur 3735, c'est un niveau d'achat pour retest des 3760, niveau qui doit permettre d'ouvrir des positions shorts sur signal intraday en UT1. 3740/60 est une zone neutre.

 

 $VIX UTW

 

 

Le VIX au plus bas depuis juillet 2007 à 12.46 (range 12.29/13.53) montre la complaisance des opérateurs sur le marché actuel. Signe de tranquillité, ils ne prennent pas la peine de se couvrir. L'abondance des liquidités plaident en leur faveur. Le consensus haussier parmi les professionnels incite lui à la prudence sans pour autant devoir parier sur un effondrement du marché. Par contre, certains oublient que les USA sont en hausse depuis mars 2009, quatre ans donc, et que le cycle haussier moyen est de aussi de 4 ans. La divergence entre les continents depuis la crise nous fait souvent oublier cela. 

 

Stratégie de trading

Nous continuons à travailler le marché dans les deux sens. La hausse est daily mais en intraday, le marché reste en range. La hausse n'est pas suffisamment affirmée pour se contenter de longs et une correction arrivera tôt ou tard. Et entre temps, les vagues baissières sont suffisamment affirmées pour en profiter. Et il ne serait pas impossible qu'elle arrive plus rapidement que certains ne le croient. Les marchés ont été parfaitement tenus jusqu'à l'échéances des options vendredi et certains ont repris des positions longues sur les semaines et le mois suivant. Tant que le Future ESX50 reste sous 2729, il convient de se montrer plus prudent avec les longs qu'avec les shorts.

 

Donc on vendra tout signal intraday UT1 à l'approche des résistances et sur dépassement de celles ci (3760 sur le FCE) et on allègera sur les zones supports 3740/35 et 3706/12. Une cassure des 2730 FESX non validée de type BOFail sera l'occasion de tenter un swing short.

 

Sur les mêmes niveaux supports, on pourra prendre des signaux longs de type BDFail, Climax... en UT1. Mais en continuant à travailler de l'intraday court. 

 

L'important est d'être actif, ne pas tenir inutilement une position et d'encaisser rapidement ses gains. Savoir jouer de l'effet de levier est alors un atout maître.

Publié dans Analyses

Commenter cet article