Analyse Jeudi 19

Publié le par Bernard Prats-Desclaux

Bonjour à tous,


 Commençons par une petite analyse du DJIA qui évolue depuis le rebond du mois de mars dans un large biseau ascendant. Les flèches rouges sur le graphique montrent très clairement son influence sur la tendance en cours puisqi'à chaque fois que les prix ont tenté de s'en extraire, ils ont été renvoyés plus bas, du moins provisoirement. La clarté de cette tendance met en évidence un autre élement souvent oublié, en tendance haussière, un échec contre une résistance ne signifie pas un retournement de cette tendance, mais bien un pullback. En tendance haussière les résistances ont vocation être cassées et les supports ont vocation à attirer les investisseurs étourdis qui avaient oublié de monter dans le train de la tendance. S'échiner à se battre contre cette évidence revient à donner son argent aux traders/investissuers plus avertis. Ainsi va le monde dans le petit monde de la finance. En prenant appui sur cette résistance le DJIA nous donne donc un signal d'alerte sur la pérennité du mouvement en cours, du moins, à court terme.


 


En Weekly, nous constatons que ce niveau est d'autant plus important qu'il correspond au bas du doji dont la cassure avait entraîné l'accélération de la baisse, mais aussi, à une ligne de tendance baisisère qui cadre les tendance baissière par le haut. Bref, 10450/10500 correspond bien à une confluence de résistances qu'il convient de noter avant de se lancer à corps perdus dans le trading.


 



Du côté du CAC, nous constatons tout d'abord une contraction de la volatilité (TRDMA<TRDMA20) très forte depuis 6 séances et l'échec des cassures vers le haut ou vers le bas. Cela se traduit par un marché en range, range haussier, mais range quand même. Après 295 points de hausse entre le 3 et le 11 novembre, le marché s'est mis depuis à fluctuer dans un étroit couloir 3868/3761 soit 7 séances pour un range 100 points. Les gaps weekly à 3804 et 3707 attisent les appétits des shorteurs. Cette neutralisation des forces laisse interrogatif et franchement, il convient de trader uniquement en intraday pour profiter des mouvements qui s'y produisent. Vouloir parier sur le sens de sortie (une chance sur deux), c'est vouloir se montrer plus fort que le marché. Je m'y suis jamais essayé. Je ne vais pas commencer aujourd'hui. L'important en trading n'est pas de parier sur l'avenir mais de bien adapter son trading aux conditions de marché. Donc, un bon conseil, privilégiez les mouvements intradays, plutôt avec un biais short pour aller rechercher les 3800 et les 3780/60, en serrant les stops, ensuite il faut jouer le rebond sur les supports tant que les cassures ne sont pas franches.


 

 

bon trading à tous

Bernard
Publié le 19/11 sur Pro-AT

Publié dans Analyses

Commenter cet article