$VIX - Le beau au bois dormant

Publié le par Bernard Prats-Desclaux

11.36... en tension basse, à surveiller attentivement tous les matins pour s'assurer que le patient ne tombe pas défitivement dans le coma. 11.36 donc, le bas de l'année, LOTY en langage codé. On tutoie les creux de 2007 et les autres. Bref, rien à signaler donc sinon que les opérateurs de marchés outre-atlantique ne craignent plus rien, ne se couvrent plus, dorment la nuit sans anxyolitiques... le risque a donc disparu. L'unanimité fait le marché, le consensus est éclatant. En fait, tout le monde (j'allais ajouter "sensé" mais quelque chose m'a retenu) croît que les Banques Centrales tiennent les marchés sous-perfusion. Pardon... Tout le monde sait que les Banques Centrales tiennent les marchés sous perfusion et que les risques éventuels seront couverts, inondés même par des liquidités. Tant que le consensus tient, rien ne changera. Et le consensus tiendra tant que le message des Banques Centrales passera. Le risque existe pourtant de voir le consensus éclater et dans ce cas, la probabilité que les portes ne soient pas assez larges pour laisser sortir tout le monde en même temps n'est pas à exclure.

201405 VIX

En conséquence, un investisseur/trader avisé profitera des soldes de printemps sur la volatilité pour ne pas sortir sans être couvert. L'investisseur long terme trouvera agréable de prendre des options afin de dormir sereinement la nuit, le trader pourra jouer lui un mouvement sec en spéculant sur un retour de volatilité durant l"été.

@bpdtrading

Publié dans Analyses

Commenter cet article